Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julie Desbu

Quand on vit sur Tahiti, c’est toujours avec un réel plaisir que l’on part en WE dans les îles Polynésiennes.

Et en ce beau mois de mai, on profite des ponts et des amis pour découvrir ou redécouvrir des îles. 

Ca commence par la redécouverte de HUAHINE. 

 

HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA

HUAHINE est situé à 175 kilomètres de Tahiti et nous y sommes après 40 minutes d’avion… Le temps est gris mais c’est un vrai plaisir d’atterrir ici. 

Chantal, notre hôte vient nous récupérer à l’aérodrome et c’est un réel plaisir de la retrouver. 

Ici, on se  sent un peu comme à la maison, on est bien.  Lulu redécouvre la pension MEHERIO et elle aussi reprend ses marques sans problème.

Pour notre première journée, nous partons en bateau et en direction d’un sublime jardin de corail où nous ferons un superbe snorkeling. 

Nous ne sommes pas seuls sur le bateau et c’est bien dommage car le groupe de 10 Argentins qui nous accompagnent sont assez particuliers… Je ne savais pas que les Argentins étaient si bruyants et si … Bon, bref … impossible d’être au calme même avec le masque et le tuba car d’un seul coup, tu les entends hurler dans le tuba … 

Ca ne va pas gacher notre plaisir de manger les pieds dans une eau turquoise, chatouillé par les petits poissons. Le spot est grandiose et c’est juste incroyable d’être là. J’adore.

Lulu va se trouver 2 copines pour jouer pendant que nous explorons le jardin de corail dont il ne reste plus grand-chose à cet endroit. C’est totalement hallucinant car nous sommes venus ici , il y a un peu plus d’1 an et il y avait là, un sublime jardin de corail … Un an, plus tard, il a presque totalement disparu. El nino a frappé fort durant cette année passée, c’est une évidence !

Sur le chemin du retour pour Fare, nous nous arrêtons au spot de « shark feeding ». On appelle pas ça comme ça ici mais c’est pourtant bien ce qui se passe. 

Un homme (très sympa) saute à l’eau avec un seau de poisson frais. Il nourrit les requins pointes noires et les centaines de superbes poissons colorés, que nous pouvons observer en nous accrochant à une corde (sans bouger).

Les petits poissons sont sublimes et les nombreux requins impressionnants. Je vous raconte pas les hurlements des Argentins en voyant passer ce genre de poissons à proximité… 

En 2006, la Polynésie a pourtant  voté une loi interdisant le shark feeding dans les lagons, les passes … bon Ok, on va dire que c’est pas du shark feeding mais pourtant … 

Bref, on retourne à la pension et l’on se pose dans la salle commune pour discuter puis dîner tous ensemble.

HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA
HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA
HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA  HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA
HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA
HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA
wahou !!
wahou !!

wahou !!

HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA

Le lendemain, il sera encore question de « MANGER » puisque nous allons assister et déguster un véritable maa (repas) Polynésien.

Après avoir récupéré une voiture, nous commençons notre tour de l’île avec de nombreux arrêts photos… mais vite à 11h00, nous devons être à destination pour assister à l’ouverture du four. 

Le four  Polynésien :  Il s'agit d'un trou creusé dans la terre (de 50 à 80 cm de profondeur et 2 mètres de diamètre) au fond duquel on place du bois, des noix de coco sèches recouverts de pierres volcaniques et poreuses ; le bois consumé, les pierres sont chauffées au rouge. 

Ces pierres sont recouvertes d'un tapis de feuilles vertes de bananier sur lesquelles on dispose la nourriture que l'on recouvre de nouvelles feuilles de bananier et de sacs humides ou d'une nappe tressée de feuilles de purau, puis de terre ou de sable.

Ouf, on est là à temps pour assister à l’ouverture, à la dégustation puis au spectacle de danse traditionnelle… Le tout sur une superbe bande de sable blanc …

Un petit rêve ! 

 

Ouverture du four Ouverture du four

Ouverture du four

De retour à la pension, on prend conscience que c’est déjà la dernière soirée ici alors on discute, on échange, on partage… et on part manger !!! Encore ??? Mais comment résister à un nouveau petit poisson cru ? 

Non, on ne peut pas et on fait bien : miam miam c’était trop bon ! 

 

Pension Meherio

Pension Meherio

La journée suivante est déjà programmée dans nos têtes :

- Tour de l’île en voiture 

- arrêts photos pour compléter la collection de 4000 photos déjà prises par Boubou. (+ de 6000 en 3 semaines de Polynésie)

- Balade dans la montagne, à la découverte de marae ( lieu sacré qui servait aux activités sociales, religieuses et politiques dans les cultures polynésiennes précédant la colonisation) et pour admirer une vue absolument grandiose lorsque nous arrivons au sommet.

Ce que nous ne savions pas, c’est que Fred partirait en rando avec sa petite robe … une première pour elle ! Mais à force de voyager léger et bien, on a plus rien à se mettre parfois !! 

 

HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA  HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA

Sur Huahine, on cultive de la vanille alors les vacanciers dévaliseront la petite boutique de l’île. Ca sent bon et le rhum vanille offert par la dame aura un succès fou ! 

Sur la route du retour, on s’arrête au supermarché pour acheter gateaux/chips et les dévorer en attendant l’heure du retour à Tahiti. Il faut dire, que nous n’avions pas mangé de la journée … C’est fou non ???

HUAHINE est une île enchanteresse, une île où l’on se sent bien et c’est avec un petit pincement au cœur que nous nous envolons vers Tahiti. 

Merci Huahine !
Merci Huahine !

Merci Huahine !

Mais finalement le temps passe vite et nous voici déjà à RANGIROA après 4 jours de boulot sur Tahiti pour les uns et 4 jours de balade/rando/visites pour les autres.

 

HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA

Nous avons choisis de nous poser sur RANGIROA (Rangi pour les intimes) après avoir vu des îles (avec Huahine/Tahiti/Moorea…) il y aura donc un atoll des Tuamotu à ajouter à la liste des découvertes.

Rangiroa est le deuxième plus grand atoll au monde par la superficie de son lagon et nous allons vite nous en rendre compte … 

Ici c’est le paradis des plongeurs alors dès le lendemain, on part pour une plongée… On est prévenus que c’est ici qu’on peut voir : dauphins – requins – poissons de récifs en pagaille… On est motivé et l’on ne va pas être déçu… 

La fameuse passe de Tiputa et ses poissons ... plus ou moins gros !La fameuse passe de Tiputa et ses poissons ... plus ou moins gros !

La fameuse passe de Tiputa et ses poissons ... plus ou moins gros !

Le débriefing des moniteurs est clair : si les dauphins viennent à nous, nous devrons être attentifs à ne pas vouloir les suivre trop haut, trop bas, trop loin … bref, ne pas s’éloigner du groupe est la meilleure chose à faire. Pas la meilleure ! La seule chose à faire …. 

On part, on se jette à l’eau et l’on tombe sur les dauphins … ils sont face à nous et nous arrivent droit dessus. WAHOU c’est magique ! 

Mais effectivement après 2-3 cabrioles avec eux, c’est facile d’être désorienté … Bon allez, on reprend nos esprits … la suite de la plongée sera plus « monotone » car la rencontre avec les dauphins était juste incroyable.

Pendant que les 2 Fred et moi sommes sous l’eau, Boubou et Guigui profitent des joies de la plage et du snorkeling devant le centre de plongée. Même pas envie de tenter l’aventure en plongeant un peu ?

Non visiblement, le masque et le tuba leur suffisent … pour l’instant.

La plongée ça creuse alors on file au snack Lili, où nous découvrons après 45 minutes de marche, une très sympathique Malgache qui nous prépare un repas divin. Le spot est TOP et l’on prend notre temps. Puis on prend un bateau pour aller sur le motu voisin. On cherche désespérément une plage mais à Rangiroa, il n’y a pas de plage… Alors on cherche juste un endroit, où il n’y a pas trop de courant pour s’y baigner.

De retour à la pension, nous nous poserons un peu pour reprendre nos parties de tarots et boire l’apéro grace aux bières prêtées par la pension. Aujourd’hui se sont les élections présidentielles et la vente d’alcool est interdite partout…

Heureusement Martine est là pour nous sauver ! 

 

 

Ils étaient pour nous !!!

Ils étaient pour nous !!!

Dès le lendemain,  nous partons en excursion sur l’Ile aux Récifs. 

Le trajet en bateau pour l’Ile aux Récifs durera environ 1 heure. 1h où nous veillerons à ce que les yeux du pilote reste bien ouvert. Je crois qu’il avait bien fêté les élections la veille et que vente d’alcool ou pas, il avait réussi à s’en procuré ….

 

On arrive entier : OUF … et  l’endroit où il nous dépose est superbe, l’eau est transparente.

 

On se baigne dans un splendide jardin de corail et l’on admire les centaines de bénitiers qui ont élu domicile dans ce petit coin de paradis. 

 

 

ile aux recifs ...
ile aux recifs ...

ile aux recifs ...

HUAHINE LE RETOUR --- ET RANGIROA

Boubou est a plus de 5000 photos et c’est pas ici que ca va s’arranger.  

Puis nous partons à pied jusqu’à l’endroit où se trouvent les récifs. Le paysage est assez surnaturel et l’on se baigne à nouveau dans ce décor digne d’un film.

 

La petite marche qui suit nous permet de rejoindre un autre motu sur lequel, nous allons déguster un succulent déjeuner et découvrir les crabes de cocotiers (pas dans notre assiette). 

 

WAHOU c’est trop impressionnant…
Quelle puissance dans les pinces … ca peut te trancher le doigt facilement.

 

 

Très vite, trop vite, il est l’heure de rentrer … l’heure de bateau sera beaucoup plus agitée que ce matin mais du coup le pilote semble plus réveillé … c’est rassurant !! 

crabe de cocotiers ... crabe de cocotiers ...

crabe de cocotiers ...

En arrivant prêt de la cote ,nous nous arrêtons dans un endroit appelé “l’aquarium”. C’est un aquarium à ciel ouvert, naturel, en plein milieu du lagon…
Il y a des centaines et des centaines de poissons différents, aux couleurs multicolores. 

 

Ici aussi, on les nourrit avec du pain et les restes du repas de ce midi … bien entendu les poissons se jettent dessus, se jettent sur les plongeurs sur lesquels le guide lance le pain…

 

l'aquarium ...
l'aquarium ...

l'aquarium ...

Ensuite, le bateau nous conduit dans la passe de Tiputa pour voir les dauphins… Le courant est rentrant et les dauphins s’éclatent en bondissant dans les vagues de chaque côté du bateau. C’est grandiose ! 

 

La journée aura été intense, belle, grandiose,  avec des paysages et des rencontres maritimes sublimes.

Une journée que nous n’oublierons pas de sitôt… 

 

Et pour couronner le tout au menu de ce soir à la pension Martine, nous aurons des langoustes !!! 

Magnifique !!

Magnifique !!

Cela va être dur de rivaliser avec une telle journée … mais on tente le coup en partant dès le lendemain matin en snorkeling sur la passe de Tiputa.

 

Pour ça, nous sommes encadrés par Virginie du centre de plongée et nous allons passer 3h à faire plusieurs dérivantes dans la passe … 

Le courant est rentrant, c’est mieux me direz-vous !! et cela bouge pas mal en surface …

 

On se jette du bateau … l’objectif étant de se laisser dériver dans la passe en observant la vie en dessous de nous.

 

Cela commence fort : tortue – raies léopards – requins citrons  et des milliers de petits poissons colorés … 

 

A chaque fin de dérivante, le capitaine du bateau vient nous récupérer et nous remonte un peu plus haut, plus loin … ailleurs pour tenter de voir un max de trucs… 

 

Une fois, deux fois et non pas de troisième fois pour moi… Je suis malade ! J’ai le mal de mer … C’est horrible de rester en surface et de se laisser bercer par le courant … Laissez-moi là …  Je remonte dans le bateau, pendant que mes potes font des aller-retour à n’en plus finir !

 

Ils se régalent et c’est l’essentiel ! Moi, je peux attendre 

 

Finalement après 3h de découverte, nous regagnons la rive où Fred et Lulu nous attendent.

 

Vite on retourne à la pension, on range les affaires et l’on file à l’aéroport où l’on s’installe au snack pour manger un bout avant de partir.

 

 

 

Petit Breffing d'avant la dérivante ... et les petits poissons dans l'eau ...
Petit Breffing d'avant la dérivante ... et les petits poissons dans l'eau ...

Petit Breffing d'avant la dérivante ... et les petits poissons dans l'eau ...

La pluie et l’orage arrivent en même temps que notre vol… ca va être sympa de décoller avec la foudre à côté !!

 

 

Nous quittons Rangiroa la tête chapeautée et le cou garni de colliers de fleurs et de coquillage. Merci Martine ! 

 

 

Les WE à rallonge du mois de mai sont finis … dommage, j’aurais bien poursuivi mon périple.

 

 

 

 

 

 

Life is better in Polynesia ;-)

Life is better in Polynesia ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article