Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julie Desbu

CANADA

Pour passer les 3 prochaines semaines de vacances, nous avons choisi les grands espaces du QUEBEC (CANADA), que nous allons parcourir au volant d’une voiture… C’est presque trop banal, non ?  
Au programme : 
Des grands espaces (des ours, des caribous, des élans …) des arbres, des lacs, la nature, des couleurs de rêve 
Des nuits sous la tente pour le plus grand bonheur de tous
Des randonnées avec miss Lulu qui a intérêt à bien marcher … 
Du kayak – du vélo
Retrouver des potes 

Une petite anecdote rigolote : quand on a dit à nos potes, qu’on partait au Canada, ils avaient l’air déçu pour nous … Pas assez exotique☺, pas assez fun … trop banal !

Nous sommes donc arrivés à MONTREAL par un beau soir de Juin. Il faisait nuit et le temps de récupérer la voiture de location, nous nous retrouvons dans un Montréal quasi désert et où la moindre chambre d’hôtel coûte 120€.
 
En fait, nous sommes arrivés avec 4h de retard  et donc nous n’avons pas eu le temps de filer un peu plus loin que Montréal (que nous voulions éviter) … 
Il est presque 2h du mat’ et nous repartons donc pour l’aéroport où nous avons plus de chance de trouver un hôtel ouvert … Lulu veut dormir dans la tente … On hésite à la monter ( ☺ ) dans la chambre immense dans laquelle nous nous retrouvons, mais non ça sera pour demain … 

En ce premier jour, nous partons pour le Parc National de la Mauricie situé à environ 200kms de Montréal.
Ces 200 kilomètres seront difficiles à faire, car nous sommes crevés, et les quelques heures de sommeil ne nous ont pas permis de récupérer du décalage horaire Polynésie – France - Canada … 
Après quelques STOP, nous arrivons enfin à destination et nous en profitons pour découvrir la NATURE  … Une petite balade pour se remettre en jambes et on se « réveille » enfin de notre torpeur en admirant des panoramas de fou ! Ça commence bien ! 
Au plus grand bonheur de Lulu, nous installons la tente  sur un bel emplacement au  milieu de la forêt … Malheureusement la pluie arrive et nous partons plus vite que prévu pour dîner dans un petit restaurant.  C’est ici, que je gouterais ma première poutine ! 
La poutine c’est un mélange de frites / fromage style cheddar et de la sauce brune et c’est franchement … … … spécial ! 


Première nuit sous la tente à 13 degrés pour miss Lulu, qui du haut de ses 4 ans,  est hyper heureuse de découvrir ce mode de couchage … Heureusement son duvet est assez chaud … et puis de toutes manières, elle n’a jamais froid !! 
Le Parc de la Mauricie va ensuite nous offrir une journée extraordinaire. 
Nous louons un canot, dans lequel on commence par embarquer à l’envers (la honte ☺ !!)  puis, nous partons à la découverte de ce lieu fantastique. Il n’y a pas un bruit, juste le canot qui glisse sur l’eau (et nos coups de pagaies pas très réguliers) 
Nous traversons un premier lac puis nous gagnons la rive … Nous avons l’impression que nous ne pouvons pas aller plus loin … Mais si, finalement, on peut pénétrer dans un ruisseau, au milieu des roseaux et traverser, parfois en sortant du canot car on est sur le sable. Ici les moustiques s’en donnent  à cœur joie… Il faudra encore traverser un lac et nous arriverons sur une petite plage où nous débarquons.
C’est d’ici que la balade démarre : 4 kilomètres pour rejoindre une jolie cascade sur un chemin superbe au milieu des bois et des moustiques (on croise même des gens avec des combinaisons intégrales anti-moustiques).
Nous prendrons notre pic-nic au bord de l’eau avant de rebrousser chemin … 4 kilomètres au retour et 1h de canot sur un lac toujours aussi magique … Lulu s’endort dans le canot ! 
8kilomètres à pieds + 2heures au grand air sur un canot : c’est pas mal et c’est son nouveau record en terme de kilomètres parcourus à pied … 
Une bonne nuit de sommeil sous la tente et nous voilà repartis … Direction le LAC ST JEAN

 

CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADA
CANADACANADA
CANADACANADA
CANADACANADA
CANADACANADA

La route qui nous conduit à l’extérieur du parc est splendide … Pour l’arrivée au bord du lac St Jean par contre je suis un peu déçue. Je n’imaginais pas ça comme ça. C’est immense, la route  qui longe le lac dénature carrément le paysage et nous mettrons un temps fou pour trouver un camping. Visiblement ici les campings sont immenses et l’on se retrouve dans un complexe touristique  absolument HORRIBLE.
On s’installe sur l’emplacement B7. Une heure après, je m’aperçois que nous ne sommes pas installés au bon endroit et Fred démonte la tente pour la remonter en A9 … 
Quand je reviens de la douche, on redémonte car c’est en A7 que nous devions nous installer !! 

Trop compliqué pour nous les trucs comme ça … D’habitude, on se pose où on veut nous ☹ !!! 

PARC NATIONAL DE LA POINTE TAILLON
On a hésité à y venir … et bien, on a pas été déçu, au contraire ! 
C’est ici que nous ferons une balade à vélo de 42kms sur une piste superbe qui longe de lac … Nous chercherons les castors pendant ces 42 kilomètres… mais rien à l’horizon ! Pas de chance pour ça ! Mais pour le reste c’est magique !! 
Lulu est installée dans une « remorque » pour enfant … elle s’y endorme paisiblement  à plusieurs reprises … 
Je grimpe sur le vélo qui tracte lulu au moment où la seule côte du parcours apparaît ! Oulala c’est trop dur !! Du coup Lulu est réveillée par les à-coups que je donne au vélo pour tenter de grimper…  En même temps, elle a dormi toute la journée … ☺ 
L’endroit est d’un calme absolu, la piste serpente au milieu des pins et l’on s’y sent vraiment bien,  c’est un lieu magique … sauf si l’on repense aux moustiques qui nous laisseront des souvenirs, pendant les 15 prochains jours. Les piqures de ces petites bêtes sont ENORMES !!! Front et oreilles nous garderons un somptueux souvenir.

CANADA
CANADACANADA
CANADACANADA
CANADACANADA

CHICOUTIMI 
C’est là que nous retrouvons une amie Québécoise, rencontrée à Bordeaux, et  que nous n’avons pas vu depuis 3/4 ans.  
C’est rigolo de se retrouver ici … Nous nous baladerons un peu en ville mais nous passerons surtout de longues heures à discuter  ☺ … Trop de choses à se dire depuis tout ce temps. 
Nous prendrons ensuite  la route pour rejoindre un superbe endroit (qui se doit de rester secret) … 
On se croit dans « la petite maison dans la prairie » c’est magique !  Cascade, lac, jardin potager communautaire, scierie communautaire, des roulottes, des ruches, des chèvres, des poules,  des feux de camps, des copains … 
C’est ici que nous passerons 2 jours… 2jours d’imprégnation totale à la vie de la campagne Québécoise.  
Merci à toi mon amie de nous avons ouvert les portes de ton paradis Québécois… A bientôt en Polynésie. 

Du parc du Saguenay, où nous avons fait une halte et une petite balade, nous partons désormais en direction de la GASPESIE.
La Gaspésie est une péninsule située à l’extrême centre-est du Québec. Nous nous attendons à avoir bien frais dans ce petit coin de paradis … mais la Gaspésie : ça se mérite !!! C’est lOOOOOOOooooooin … 

En entrant dans le PN, nous nous arrêtons à plusieurs reprises pour admirer cette nature grandiose. Nous tombons également, nez à nez sur 4 pêcheurs qui sont en train de sortir un beau saumon de 11 kilos de la rivière.
Une fois la photo faite, le saumon est relâché et les pêcheurs heureux…  
« Et au milieu coule une rivière », ça vous parle ? C’est exactement ça ! On y est !!! 
Notre route nous amène ensuite au centre de renseignement où très vite, la femme, nous indique les balades possibles à faire avec un petit « boulet » de 4 ans. 
Aujourd’hui ça sera donc  5 kilomètres (pour commencer) et pour grimper sur le mont Ernest Laforce. Lulu s’éclate au début, râle au milieu  et finit en marchant à 2km/h mais on a vu des orignaux. 
Elle a même cru que c’était des chevaux et elle voulait grimper dessus… Mais la mère et son petit n’étaient pas du tout de cet avis !! 
 La deuxième balade du jour, nous conduit au lac aux Américains que nous regagnons après  2 kms.  
On se pose au bord d’un lac où pas mal d’enfants jouent dans une eau absolument congelée. On avale nos sandwichs mais il y a vraiment trop de monde ici, alors on repart … 
Presque 9 kilomètres à pieds pour Miss Lulu … Pas mal ! Elle a bien mérité un repas à base de pates lyo ☺ 
C’est une grande première pour elle, mais elle a l’air d’apprécier … Ça change des fish and chip’s, des hamburger et des hot dog  … ça change de tout ce gras !! 
Les balades dans ce parc national sont magiques … Il règne ici un calme absolu et l’on se sent bien petit au milieu de tous ces arbres, de toute cette nature.  J’adore cet endroit ! 
Un petit coup de cœur  … 

Au moment de repartir, nous branchons le GPS pour rejoindre le PN du FORILLON… Nous avons déjà fait quelques kilomètres et bien entendu, on nous annonce : « faites demi-tour avec prudence » ! 
Elle commence à nous souler « prudence » ! Et pourquoi faut-il qu’on parte toujours du mauvais côté !!!  
 

Nous débutons alors  notre route vers ce bout du monde. Quand on regarde une carte du Canada, c’est la partie la plus au Nord de la péninsule…et je ne sais pas pourquoi mais depuis que je prépare notre voyage au Canada, cette endroit du globe m’interpelle !  J’ai trop hâte de le découvrir …  
On va encore  rouler toute l’après-midi … Les distances sont vraiment longues et ici pas de voies rapides pour tenter d’avancer un peu…  C’est long, c’est loin … Ca se mérite !
 Heureusement le camp qui nous accueille est très sympa et  l’on s’allume un petit feu  grâce aux petits morceaux de  bois ramassés par Lulu. 
Et ce n’est pas un luxe … car il fait méga frais et nous serons bien contents de dîner, des « bolinos », les pieds au chaud. ☺ 
Nous découvrirons  l’Anse aux Amérindiens, lors d’une superbe rando jusqu’au …. bout du monde … 
Le chemin longe la mer, la falaise puis serpente dans la forêt.  C’est splendide, même si nous ne sommes pas les seuls à emprunter le chemin …  
L’arrivée, se trouve en bordure de falaise à côté d’un phare et  descend ensuite vers une plate-forme située au-dessus de l’eau … c’est là, le bout du monde !!
Lulu a avalé les 10 kilomètres hyper facilement  …  C’est cool ça !!
Le PN du FORILLON regorge de petites balades et de plus grandes … Des cascades, la mer (froide), des sentiers balisés, aménagés,  une sublime taiga, des paysages de steppes, du sable et des sapins … tout se mélange … c’est trop beau !! 
 

C’est trop beau mais c’est très loin … alors nous sommes déjà obligés de faire demi-tour  car la route pour QUEBEC (puis MONTREAL) s’annonce longue et éprouvante alors on va faire plusieurs étapes ! 
Et tout d’abord, on va aller se poser sur l’île d’Orléans … En route, on s’arrête aux chutes de Montmorency (c’est juste en face du pont qui mène sur l’île d’Orléans) et ça ne mérite pas de faire un plus grand détour. L’endroit est aménagé, bétonné, balisé et il y a forcément un monde fou … alors vite, on s’en va ! 
 

CANADA
CANADACANADA

On regagne l’île d’Orléans et admirons les splendides maisons qui bordent la route … On se croirait dans une série américaine…  En route pour le camping, nous trouvons des fraises … Les fameuses fraises de l’île ! Lulu est ravie car ce n’est pas à Tahiti qu’on mange de fraises comme ça !! 
 L’île regorge d’artisans,  des gens sympa, de boutiques … Ici on va se régaler 
Fromagerie/chocolaterie/brocante/confiserie/ des dépanneurs (épiceries) / des « casses croute » (snack) / et bien sûr des érablières que nous ne manquerons pas de visiter.
Les visites s’enchaînent et bizarrement Lulu préfère marcher 10 kilomètres dans la nature que de piétiner dans les boutiques … c’est cool ça !! 
Mais malheureusement les balades/les randos s’est finies car il ne nous reste que QUEBEC CITY à découvrir et nous devrons déjà rentrer.

 

CANADA
CANADA
CANADA
CANADA

A la base je n’aime pas les journées de fin de vacances, en ville … mais là, franchement … QUEBEC c’est vraiment superbe. 
Il nous faut peu de temps pour tomber sous le charme  de ces petites rues pavées aux enseignes variées et colorées, des vieilles pierres qui pourraient nous rappeler Bordeaux.
Gros coup de cœur pour cette ville dans laquelle nous passerons la journée entière à errer … 
Mis à part la vue sur les boutiques de fourrures d’animaux tout est parfait dans cette ville !! 
 
 

QUEBEC CITY
QUEBEC CITYQUEBEC CITYQUEBEC CITY

QUEBEC CITY

Les vacances sont déjà finies … et il est déjà temps de faire le bilan :


- J’ai adoré les grands espaces et la végétation de chaque parc nationaux. Les camps y sont superbement bien aménagés et l’on s’y sent vraiment bien. Une vie en harmonie avec la nature comme je les aime et ou les nuits en camping ont été hyper reposantes.

Par contre, la canadiens et la gastronomie ce n’est vraiment pas top … ☺ 

Bon OK, on n’était pas là pour manger mais pour découvrir … et on a été servi !! 

Nous n’avons exploré qu’une petite partie du Canada … On reviendra ☺  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lhoumeau 26/03/2019 19:25

Quel plaisir de te retrouver au clavier,.... à vrai dire le temps se faisait si long que j'avais pensé que tu avais un peu abandonné ce fastidieux travail,.... Mais non !... Alors là nous voilà dans un voyage de juin 2016 ou 2017, non ? Il faut que je le relise, dimanche je l'ai fait un peu rapidement,... À très bientôt, bises...

Julie 03/04/2019 07:22

J’ai surtout de gros problèmes de téléchargement des photos ... l’écriture ça va encore ! A bientôt