Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julie Desbu

INDIA 
Acte 2 : 10 ans plus tard !

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Cette fois,  c’est au Sud de ce pays gigantesque que l’on s’attaque… l’Inde c’est le 7ème plus grand pays du monde alors on aura encore de quoi découvrir après cet épisode qui va nous permettre de faire une boucle entre CHENNAI et CHENNAI.

Et cette fois, nous tentons une nouvelle équipe de vacancières : Frede – Marina et moi … Equipe inédite, voyage inédit et pour fêter ça, les maris et les enfants restent à la maison (même les maris imaginaires)

Longue attente ... et mini sac  !
Longue attente ... et mini sac  !

Longue attente ... et mini sac !

Alors c’est parti ! Il me faudra 50h pour rejoindre Chennai après des journées entières de transit à AUCKLAND et KUALA LUMPUR…
D’ailleurs à Auckland je me suis posée sur un banc pour lire mon bouquin pendant une bonne partie de l’après-midi. Soleil voilé et température idéale pour rester posée sur un banc en attendant le vol suivant…
Les vols AUCKLAND – GOLD COAST– KUALA LUMPUR- CHENNAI seront SUPER LONG et épuisants ! Pas de TV, pas de repas ni de boisson (sauf à payer), et surtout pas de place pour les jambes …  Il faut même payer pour avoir droit à un coussin ou une couverture … 
Sur l’un des vols, je m’aperçois que j’ai très chaud au visage. Je me demande si tout le monde ressent cette chaleur et je pars aux toilettes. 
Et c’est non sans surprise que je m’aperçois que je suis totalement cramée sur le visage … Il était bien mon banc au soleil ☺ mais il ne fallait pas en abuser !! 
Note pour plus tard ☺ : Quand on voyage pendant 50heures, éviter le low coast ! 
L’avion atterris enfin à CHENNAI, je suis fatiguée et je n’ai qu’une envie, retrouver mes potes et ENFIN commencer les VACANCES … 


Mais cela ne sera pas si facile :
Pour entrer en Inde, il faut un visa disponible par internet  (https://indianvisaonline.gov.in ) ou à l’ambassade et remplir une petite fiche en arrivant en y indiquant l’adresse d’un hôtel.
Dans tous les pays du monde, la fiche se ressemble et j’ai toujours remplis en mettant un nom d’hôtel classique et bidon. Mais ici, le douanier vérifie et me dit : « cet hôtel n’existe pas à CHENNAI ». Je tente de lui dire que je ne sais pas encore où je vais aller dormir ce soir (ça c’est parfaitement vrai) et que je ne connais pas de nom d’hôtel. Je n’ai pas de LONELY PLANET avec moi et pas de connexion internet. 
Il me dit d’un air aimable de téléphoner à un hôtel pour réserver … Avec quel numéro ? et avec quel téléphone ? 
Nous étions 4 touristes dans l’avion, les autres sont passés et je me retrouve seule.  Le hall des arrivées est vide (Chennai est un petit aéroport) … et je me sens perdue, agacée, énervée et fatiguée.
Après 20 minutes d’attente, un avion a dû atterrir et des nouveaux touristes approchent. Ils sont Sud-Af et je leur demande le nom de leur hôtel afin de remplir ma fiche. Je change de douanier, et HOP je passe enfin ! J’ai failli pleurer … et rentrer chez moi, tellement il m’a gonflé …
Ça commençait bien !

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu


Heureusement Frede et Marina sont arrivées de France quelques heures avant moi et elles ont réussi à se poser dans un petit hôtel hyper bruyant. Visiblement Frede n’a pas réussi à fermer l’œil de la nuit … comme ça on commence les vacances dans le même état de fatigue avancée ! 

AÉROPORT DE CHENNAI : ENFIN

AÉROPORT DE CHENNAI : ENFIN

C’est maintenant que ça commence et après un petit déjeuner (debout devant l’aéroport)  composé d’un Veggie Pouf (ils t’ont reconnu Marina) et de p’tit café,  nous partons réserver un taxi pour la gare de bus. 
Finalement nous décidons de prendre le taxi directement pour Mamalapuram. La différence de prix n’est pas énorme et 1h30 de voiture c’est mieux que 4h de bus pour cette première journée … 
La route en taxi est rapide et assez sportive, comme toujours en Asie… et après avoir payé 2 péages et donné un pourboire ridiculement ridicule au chauffeur de taxi (faut qu’on s’habitue aux roupies), nous voici arrivées à destination.

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Mahabalipuram ou Mamallapuram est une ville de bord de mer et l’on profite de ses premiers instants Indiens. Nous sommes dimanche et c’est le jour de la balade dominicale, alors nous ne serons pas seules, à visiter temples et nous promener sur la plage .. loin de là ! 
Ce sera le début des selfies avec les Indiens … et des fous rires. 
Nous effectuerons le tour de la ville en tuk-tuk pour découvrir la colline avec la fameuse boule de beurre (rocher en granit inébranlable) le phare, des temples …Les premières découvertes et sensations. 
Sensations plutôt agréable car la ville est petite et pas trop embouteillée… Parfait pour démarrer un séjour en Inde.
Après une longue balade, nous nous poserons sur la plage, mais impossible d’être tranquille car les vendeuses viennent nous vendre des souvenirs (bracelets/tissus/saris) et les mecs viennent glisser des « I love you » dans l’oreille de Frede… 
C’est un peu … fatiguant et étonnant ! Mais cette petite ville, nous aura permis de nous préparer à la suite du voyage … 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

La suite c’est PONDICHERRY que nous regagnons dès le lendemain matin. Le bus nous y conduira en 2h de temps … 
Pondichéry c’est la ville Française de l’Inde. Ici le nom des rues est écrit en Français, les bâtiments coloniaux délabrés ou non se succèdent et il y a même des trottoirs. 
Dans ce quartier Français, la vie semble presque « calme » alors que plus à l’Est dans le quartier Tamoul, on y retrouve l’agitation et la vie des villes Indiennes.
Etrange contraste..

Le front de mer est gigantesque et il n’y a presque personne … le guide (que l’on doit tenir à l’envers) nous indique de partir vers la droite, vers le vieux phare … 
Nous arrivons en bout de plage, nous entrons dans un village de pêcheur où nous déambulerons pendant un long moment… L’endroit est magique et tellement loin de la ville coloniale qui se trouve quelques kilomètres plus au nord.

Nous tombons  sur un atelier de tissage situé tout proche du nouveau phare (à la base on devait aller à l’ancien phare = je crois qu’on a mal orienter la carte) et sur une française qui effectue un stage dans ces ateliers qui datent de 1966.
Après discussion, on s’aperçoit que nous ne sommes pas du tout au bon endroit mais ce n’est pas grave et  nous visitons rapidement les ateliers avant de repartir …  Un lieu riche en authenticité … Un vrai bel endroit que nous n’aurions jamais visité si nous n’étions pas si nulles en orientation ☺ ☺ 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

PONDICHERRY : je crois que nous avons ensuite arpentée toutes les rues de ta ville, en long en large et en travers … Nous avons aussi bu des bières, des cafés, des jus frais dans tous les restaurants.

C’était bon, c’était bien mais on préfère partir directement … vers  MADURAI en bus couchette de nuit, histoire de gagner du temps.
Le départ est prévu à 22h15, nous attendons sur le bord du trottoir quand une mamie nous propose à manger. Elle nous gavera de chapatis et de sauces,  toutes les unes plus épicées que les autres … On finit la bouche en feu mais heureuses d’avoir partagé ce joli moment … 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

C’est l’heure de grimper dans nos couchettes VIP, mais avant la petite fille de la mamie arrive avec son Iphone 5 pour avoir son selfie avec nous. 
Séance photo au milieu du bus avant de partir … C’est ça d’être des stars ! ☺ 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

A peine allongées, à peine endormies (Pour Marina et moi) … courage Frede et RDV demain matin !

Il est juste 5h lorsque nous arrivons à MADURAI où il fait encore nuit. Nous nous dirigeons directement vers le fameux temple de la ville… Il ouvre à 4h30, et après un brossage des dents dans les rues sombres de la ville (en marchant), nous entrons dans le temple.

Il y a peu de monde et pas de touristes alors nous sommes l’objet de nombreux selfies ! C’est fatiguant d’être une star finalement ☺ 
Nous visitons le temple dans son intégralité et y croisons de nombreuses sculptures, Shiva, Ganesh, une colonne d’or puis nous assistons au lever du soleil  autour du lac et d’un lotus d’or et à l’arrivée de la foule.

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Alors vite, nous fuyons et nous nous retrouvons dehors à errer dans les rues … Ce sera un peu le programme de la journée car il est 8h du mat’ et nous passerons une bonne partie de notre temps à nous balader puis nous nous poserons sur le toit d’un restaurant en attendant l’heure du train…

Car après le bus de nuit, nous allons tester le train de nuit pour rejoindre KOLLAM. 

Il est 15h, lorsque nous embarquons à bord du train. Nous nous retrouvons à bord avec Philomena avec qui nous allons passer un superbe moment. 
Elle est Indienne, plutôt de couleur foncée et elle rêve d’être blanche. Elle nous demande si nous avons de la crème qui fait blanchir… 
Euh, Marina a bien un petit pot de Nivea mais le principe c’est qu’elle hydrate la peau mais ne fait pas blanchir … Sauf, si on en laisse une certaine épaisseur ! 
Effectivement c’est une façon de voir les choses et notre amie s’en mettra une bonne couche sous les yeux et deviendra donc blanche … Au moins, pendant quelques minutes ! 

Nous passerons 4h à discuter et à admirer ses saris, ses selfies et à discuter … Jusqu’à ce que Philomena descende du train en nous invitant à venir chez elle. Mais quand on voyage 15 jours en Inde, le temps nous est compté alors nous sommes obligées de décliner  à regret cette invitation.
Une bien belle rencontre qui non accompagnera jusqu’à l’heure de dormir … 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Dormir dans un train de nuit en Inde ce n’est pas de tout repos : les ventilos à régler, les passagers qui crachent, toussent, les arrêts, les freinages et le roulis du train … Nous ne sommes pas mécontentes d’arriver à KOLLAM à 4h30 du mat’.

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Alors bien sûr à 4h30, il fait nuit noire et le chauffeur du tuk tuk va nous déposer comme demandé au bord de la jetée. Sauf qu’il y fait nuit noire ! On aperçoit la gare des bus qui est éclairée à la bougie et on se réfugie dans un petit café pour boire un chai et attendre le lever du soleil. On sort  un jeu de cartes mais un mec vient nous dire que c’est interdit de jouer aux cartes ici. 
Ici, c’est où ? Dans ce petit bar ? Dans la ville ? Au Kerala ? En Inde ? 

On apprendra plus tard que les jeux d’argents sont tous interdits au KERALA tout comme la vente d’alcool. 

Nous sommes donc  au KERALA et c’est ici que tout change … 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

A compter d’aujourd’hui nous avons 4 jours à passer sur les backwaters.  C’est d’ailleurs l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde, alors je m’attends à UN truc grandiose, je m’attends à être WAHOU ! Peut-être un peu trop ? 

Le soleil se lève à peine sur KOLLAM et après de longues heures d’attentes, Hussein, un chauffeur de tuk-tuk nous fait l’article et veut nous amener sur Monroe Island … Ca tombe bien c’est là qu’on voulait aller... mais on hésite pas longtemps, et nous voici parties … 

Après 25 kms de tuk-tuk et de bateau, nous nous retrouvons devant une pension de famille où nous attendrons jusqu’à 11h30 pour avoir le bungalow (ça fait 3 jours qu’on s’est pas douchées alors 3h de plus c’est pas grave  ☺ ) et jusqu’à 14h pour manger (on a pas mangé depuis 24h, mais on a des réserves pour patienter aussi  ☺ )

C’est ici que nous apprendrons que les bières peuvent s’acheter dans des « petits magasins cachés » alors Marina et Frede partiront pendant 3h pour chercher l’apéro de ce soir ! C’est grave non ? 

D’ailleurs elles n’ont même pas pu siroter leur bière sur la petite embarcation qui nous guidera à travers les canaux car c’est interdit de boire en public.
Ils ne rigolent pas au KERALA ! 

La balade sera tout de même agréable même si nous serons un peu déçues par l’absence de vie authentique au bord des rives.
On voulait se poser un peu ici et bien non, après une bonne nuit de sommeil dans un vrai lit, on continue notre route.

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Et l’on décidera de faire la croisière entre KOLLAW et ALLAPEY. Cet itinéraire est décrié sur internet, sur les guides (style Lonely Planet) et bien, nous, on a adoré ! Nous avons embarqué sur le ferry pour 
8H de traversée ponctuée par 2 arrêts (déjeuner et gouter). Les paysages sont grandioses et la vie au bord de l’eau est incroyable. Nous passerons  8h à admirer, discuter ou dormir et à tenter de choisir notre hébergement pour ce soir. Car oui, on va encore dormir dans un lit, mais à ALLAPEY.
Finalement c’est plus simple de dormir dans un train ou un bus car nous mettrons presque 2h pour nous installer dans une chambre. 
Le premier, repéré dans le guide, était plein … et nous avons été repérées par un Indien en marchant sur la plage qui nous a conduit gentiment chez un amis qui a une guesthouse perdue sous un pont. L’endroit est juste hyper glauque et même si les proprios sont adorables, nous ne pouvons pas rester… Encore 2 pensions, et on y est ! On se pose ! 
Demain, on dormira dans le train non ? Au moins, on se pose pas toutes ses questions ! ☺ 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Mais la journée n’est pas finie et à 22h30, nous sommes en pleine discussion avec le gars de la pension pour organiser la journée kayak du lendemain…

Et ce sera sans doute  l’une des plus belles journées des vacances : Kayak sur les backwaters.

Les backwaters se sont  des canaux et des lagunes situés parallèlement à la côte de la mer d'Arabie et c’est aux travers de ces canaux que nous allons nous balader en kayak.

La journée y sera belle et nous découvrirons de très près la vie du fleuve… Grâce aux kayaks, nous passerons dans des petits canaux reculés où le temps semble s’être arrêté. On est bien loin du bruit des villes Indienne et l’on profite !

balade en kayak sur les canaux du Kerala
balade en kayak sur les canaux du Keralabalade en kayak sur les canaux du Kerala

balade en kayak sur les canaux du Kerala

Finalement, ALLEPEY nous apparaissait en lisant les guides et les forums comme une ville à fuir et bien nous avons adoré. 
Nous y testerons un massage ayurvédique toujours sans grande conviction et mis à part l’aspect huileux, on ne retiendra rien !
Bah oui,  on a aussi le droit de ne pas aimer ! 

Les vacances continuent et nous partons en direction de COCHIN. Tuk-tuk /bus/tuk-tuk/bateau/marche et nous y voilà ! Mais le plus dur reste à faire : trouver une chambre  … Ce ne sera sans doute pas le plus dur pour Frede, puisque la journée qui l’attend va être compliquée … Aujourd’hui, c’est « shopping Sarouel Party » car c’est la première fois qu’on voit des sarouel et on ne va pas laisser passer l’occasion…

COCHIN est une ville de bord de mer très mignonne et agréable  et nous y tournerons toute la journée à la découverte de ses rues, boutiques, églises et de la vie… 
En fin de journée, nous décidons de trouver notre apéro pour le déguster au coucher de soleil sur la  plage. Mais nous sommes toujours au KERALA et après avoir trouvé les bières dans l’arrière- boutique d’un hôtel, on apprend que nous n’avons pas le droit de boire sur la plage et encore moins de montrer les bouteilles...Bon et bien alors, on va attendre de rentrer à l’hôtel ! 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
cochin
cochincochin

cochin

Rapidement nous quittons la plage et décidons de partir voir un festival dans un petit temple non loin de là. La fête est plutôt simple et nous décidons de rentrer à la chambre (les bières chauffent depuis 2h dans le sac) 

La nuit est tombée, nous nous retrouvons dans les ruelles noires, on marche droit devant … Aujourd’hui nous n’avons pas de plan et on part au feeling ! 

Rapidement on sent bien qu’on part dans un autre univers. Bientôt des boutiques apparaissent mais pas celles pour les touristes, des boutiques de bracelets en or, des salles de jeux, des hommes et rien que des hommes dans les rues… Euh, je crois qu’on est perdu !! 
Heureusement on arrive à monter dans un tuk-tuk qui nous ramènera à l’autre bout de la ville … 

Les bières sont définitivement chaudes mais on est heureuses de retrouver sur  notre terrasse pour y préparer le départ du lendemain vers MUNNAR.

MUNNAR c’est la campagne, la « montagne » et les plantations de thé … Pour y parvenir, nous devons trouver un taxi mais nous sommes dimanche et nous ne voyons pas de taxi. 
Après discussions, nous voiçi à bord d’un tuk-tuk qui est censé nous conduire à Munnar en 4h de temps ! 

Bon OK, ça peut être sympa ! Sauf que nous avons choisi (pas vraiment choisi en fait) le tuk-tuk le plus lent, le moins sûr de lui et le mec n’a jamais été à Munnar.
Il est bon de rappeler que MUNNAR est à 1500m d’altitude et que le tuk-tuk va avoir un mal de chien à monter la montagne, nous allons nous arrêter pour demander notre route à de très nombreuses reprises et que le conducteur regarde plus le paysage (qu’il découvre et semble apprécier) que la route…
Par moment, nous grimpons à 10kms/h, alors on lui demande s’il ne préfère pas s’arrêter là et nous laisser prendre un autre tuk-tuk… mais non, on continue !!

Après + de 5h de route, nous arrivons enfin à destination… Bien entendu, le chauffeur cherche à avoir plus de sous que le montant négocié mais nous résistons ! Et 5m, après notre arrivée nous sommes dans un hôtel ! Non, c’est pas vrai ? Pas si vite ?

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Et bien non car ça ne nous plait pas… mais le gérant en parfait commercial, nous vend, une chambre dans une maison chez l’habitant à 20m d’ici.
L’endroit est sympa même si nous n’avons pas la vue sur les plantations de thé. Nous les avons traversé avec tellement de stress dans ce tuk-tuk, qu’on les a à peine apprécié mais demain nous avons prévu de nous y balader. 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

En attendant, nous partons assister au SPECTACLE de l’année … Une représentation de KATHAKALI

Il s’agit d’une forme de  théâtre dansé, mélange de  drame, de danse, de musique et de rituel avec des personnages très maquillés. Apparemment le travail de l’acteur de kathakali est très exigeant physiquement car il doit avoir une grande maîtrise des énergies et une faculté de concentration importante.  Les expressions du visage, les regards et les positions de mains constituent une grande partie du jeu des acteurs.
J’avoue que si les acteurs étaient concentrés et bien ce n’était pas notre cas ! Et nous avons passé 1h à espérer la délivrance … 
Il faut dire que c’est vraiment étrange comme représentation…le mec fait bouger ses yeux à toutes allures de gauche à droite puis de haut en bas et de bas en haut… pendant 10minutes et voilà ! C’est assez surréaliste ! 
Bref, on a vu ! On a survécu 1h et on est reparties … 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

MUNNAR ne nous a pas vraiment dévoilé ses charmes, alors dès le lendemain nous partons nous balader dans les plantations de thé. La présence d’un guide y est obligatoire et cela va nous permettre de découvrir de somptueux paysages et d’avoir des explications (beaucoup trop récitées) sur la zone.

Finalement, nous quittons les plantations de thé sans regret car l’endroit ressemble parfois un peu à Disneyland (avec des parcs d’attractions partout) … Pour en profiter, il faut vraiment s’éloigner de la ville … loin !

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Cette nuit se passera à nouveau dans le bus mais je crois qu’on nous a menti … le bus n’est absolument pas couchette,  ni semi-couchette ! C’est un bus quoi ! et comme nous sommes au fond… à chaque bosse, nous faisons un saut de fou ! 
Nous passerons plus de 12h dans ce bus horrible et nous serons hyper heureuses d’arriver entières à Mysore vers 5h30 du mat’.

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Cette fois, on s’en fou on veut juste une chambre pour dormir jusqu’à 10h du mat’ (heure d’ouverture du palais). On rejoint un hôtel, on visite 4 chambres avant de s’écrouler sur le lit … 
Vers 7h, ca sonne à la porte… On ne bouge pas ! Au bout de 4fois, je me lève  et un mec me propose du thé. Je lui dis, Non merci, je referme la porte et file au lit.
5 minutes plus tard, ca resonne ! Je me lève et le mec est là avec 3 thés ! J’hallucine mais attrape le plateau et repars au lit…
5 minutes plus tard,  le mec frappe et nous amène l’addition !!!  
Putain c’est pas possible, on a pris un hôtel pour pouvoir se reposer après cette nuit horrible dans le bus, et nous voilà réveillées après 1h30  !!! 
Il est 8h, nous sommes, par la force des choses, réveillées et bien décidées à ne pas rester là ! 
Alors on file dans le centre de Mysore … Nous sommes quasi toutes seules en ville… décidément les Indiens ne sont des « lève-tôt » !

On avait pourtant rêver d'un lit ...

On avait pourtant rêver d'un lit ...

Vers 10h, et après avoir déposé les sacs dans un hôtel au calme et bien plus clean, nous partons en direction du Mysore Palace. Ce palais est l’un des plus grands bâtiments royaux de l’Inde. 
C’est le palais des Maharajas de Mysore et il représente l’Inde dans toute sa splendeur et sa grandeur.
L’endroit est assez magique et on se croyait seules au monde jusqu’au moment de rentrer dans le palais… Comment avoir cru que nous puissions être seules alors que nous sommes en Inde ! 
Entre le Palais, les marchés (où les échoppes ne sont, étrangement, tenues que par des hommes), les fabricants de beedies (Tabac enroulé dans des feuilles d’Eucalyptus), et les vendeurs d’encens, la journée sera bien remplie … Je crois qu’on a fait le tour, mais il nous reste un peu d’énergie pour grimper au sommet de la colline de Chamundi Hills et voir le temple.A peine arrivées devant le temple, je sens un truc me sauter dessus (comme un chien qui sauterait sur les jambes) mais c’est un singe qui m’arrive sur le haut de la cuisse et veut s’emparer de ma bouteille de jus de mangue ! Ok mon pote, on s’énerve pas, tiens la voilà ! 
J’ai toujours rêvé de m’occuper de singes mais là c’était un peu inattendu ! ☺ ☺
Le reste de la balade sera plus calme et au moment de redescendre on hésite :
Redescendre en bus
Ou à pieds mais la nuit va bientôt tomber … Et on est un peu devenues les spécialistes des conneries en fin de journée. Alors, on  grimpe dans le bus et on redescend dans un bus blindé où les gens finiront même accroché dehors…

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Ce soir c’est apéro party sans avoir besoin de se cacher car nous sommes dans le Tamil Nadou (et pas dans le Kerala)  et ici l’alcool est autorisé… alors nous passerons la soirée sur une superbe terrasse à admirer la ville et à préparer la suite …

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Demain, on retourne dans le KERALA, quelque part au milieu de la campagne dans le parc national du Wayanad.
Sur ce Parc National aussi nous avions lu pas mal de chose dans les guides et sur internet … Nous sommes un peu pessimistes en y arrivant… 
La pension que l’on choisira est superbe (le plus bel hébergement des vacances) et perdu au milieu de la nature… Il y a, à peine 3h nous étions en pleine ville et nous voilà en pleine campagne : au calme ! Et ça fait du bien !
La parc National que nous avons traversé pour arriver là, à l’air assez pauvre en vie sauvage … nous le découvrirons le soir même car le micro-safari organisé par la pension ne donnera rien du tout (cela ressemblait plus à une balade en 4x4 qu’à un safari) 
Mais notre journée au calme était bien agréable, tout comme les 8kms de balade jusqu’à la rivière, au travers les champs, les petites habitations et loin de tout.
Nous sommes ici dans « une autre Inde … », au calme et on l’apprécie !

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Fred, Marina, est ce que je dois parler de ce dîner ? Ce dîner prit en compagnie de 13 personnes dont nos hôtes absolument adorables … 
Vous avez déjà eu un fou rire pour un truc débile ? Pour un truc que seuls ceux qui vivent ensemble depuis des jours  non-stop peuvent comprendre ? Et bien c’est ici et maintenant pour Fred et Marina qui passeront le repas absolument morte de rire au milieu de 13 personnes. 
Impossible d’expliquer l’histoire, car il n’y a rien à expliquer … Si ce dîner restera le plus mémorable des vacances pour les 2 folles qui m’entourent, j’avoue avoir eu un peu de mal à rester de marbre ! 
Heureusement qu’au moment des chants religieux, vous n’avez pas explosé de rire ! 

un vrai Diner de Cons ...

un vrai Diner de Cons ...

Mais la vie au calme touche déjà à sa fin, et dès le lendemain nous repartons en direction de la ville (Non, on s’est pas faites virées mais on aurait pu) 
Et la route sera longue… Wayanad (4h30)Mysore (12h) Chennai
Cette fois, le bus est un vrai bus couchette et même si on s’y allonge à 19h … et bien Marina et moi, on s’endort ! 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Arrivée à Chennai vers 7h du mat’, le chauffeur nous jette au milieu de la route. Mais où sommes- nous ? Obligées de prendre un tuk-tuk pour nous conduire au Paradise Guest-house où nous nous installons, pour une fois, très rapidement.
Ca y est nous sommes en ville, et si cela pressent la fin des vacances cela doit logiquement laisser présager  une journée shopping (normal le dernier jour des vacances) mais ce voyage est décidément différent des autres … 
Après avoir fait un tour sur la Marina Beach (on était obligé quand même), qui est absolument dégueulasse (des milliers de plastiques volent partout / les poubelles sont brulées sur la plage…)  nous tentons de trouver le marché mais en guise de marché, on nous amène dans des boutiques sans grands intérêts pour nous.
On tourne, on vire puis on décide de tenter la baignade dans la piscine d’un grand hôtel …
On se retourne dans le hall, puis sur la terrasse d’un hôtel 5 étoiles, autour d’un verre et avec juste  le droit de regarder la piscine … Ce plan nous coutera l’apéro le plus cher des vacances et même pas le droit de nous baigner !! ☺ ☺ 

Pour cette dernière soirée, nous décidons de nous rendre dans un bel endroit pour dîner ! Une table au milieu d’un jardin fleuri, c’est le luxe, le calme et un peu de volupté ☺… 

INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu
INDE DU SUD ... Kérala et Tamil NaduINDE DU SUD ... Kérala et Tamil Nadu

Il reste une journée à Fred et Marina pour faire les boutiques et puisque nous n’avons rien trouvé à Chennai, demain elles repartiront à Mamalapuram que nous avions découvert au début des vacances. 
Moi, je débute mon long retour vers Tahiti (50h de voyage)

CONCLUSION : 


- On notera que 10 ans plus tard, Fred n’a plus peur de l’Inde. 

Mais peut-on vraiment comparer ce voyage au Sud de l’Inde avec le Radjastan  / l’Uttar Pradesh que nous avions découvert alors. Non je ne le pense pas


- On notera aussi que l’accueil des Indiens nous aura un peu déçus. 
Parfois froids, distants, indifférents … même si le sourire de certains autres a pu contre balancer cet avis un peu dur.


- Notre palais a pris note des goûts et des saveurs plus ou moins épicés rencontrés pendant ce séjour.  Nos repas vont désormais nous sembler bien fades.

- Pour la première fois depuis longtemps, nous avons rencontré de véritables divergences avec les guides de voyages qui nous accompagnent.


Monroe Island : Grosse déception = On en parle Marina ? //  Wayanad // Mysore



 

********************************************
 Merci les amies pour ces belles vacances entre nanas… 

Aladdin 

Spéciale dédicace … Dory à jamais dans nos cœurs ! 


Dory, c’est où Bordeaux ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article