Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julie Desbu

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Escale obligatoire en arrivant de Polynésie

Escale obligatoire en arrivant de Polynésie

Wahou trop envie de te découvrir ! Vraiment hâte de te rencontrer toi et les tiens… 

 

Tu te mérites d’ailleurs car pour te rejoindre (depuis la Polynésie) on aura quand même droit à : 

  • 12h de vol entre Papeete et Tokyo 
  • 10h d’attente et à un changement d’aéroport
  • 7h de vol entre Tokyo et Bangkok
  • 7h d’attente et un changement d’aéroport 
  • Puis 1h30 de vol jusqu’à Mandalay au cœur du Myanmar.

Et dire qu’en plus nous sommes partis avec 2h de retard à cause de Mme La Ministre de l’Outre-Mer qui débarque à Tahiti au moment où l’on part … On a qu’à bloquer l’aéroport ! C’est pas grave on va attendre là … en regardant les photographes cliquer, les flashs crépiter et la pluie tomber de plus en plus fort …

Une fois dans l’avion, l’orage gronde vraiment très fort … Alors on va attendre encore 1h sur la piste… On est pas mal là finalement … Vu le nombre d’éclairs, je préfère être sur le plancher des vaches… 

 

Notre petite escale de 10h à Tokyo, m’aura donné un petit aperçu de cette ville, et ce pays que j’ai tant envie de découvrir mais où personne ne veut m’accompagner !!!  Des amateurs ? 

Et j’ai testé les toilettes en me disant que les pauvres Japonais qui découvrent les toilettes Françaises/ Européennes doivent vraiment nous prendre pour des crado !!... Bref, cela m’a conforté dans mon envie de découvrir la vie « made in Japan » !!

 

En attendant le Myanmar nous voit débarquer à Mandalay … Et après 1h d’attente, on y retrouve nos potes qui arrivent de France … C’est parti pour l’aventure Myanmarèse  à 5 car bien entendu, Lulu 4 ans nous accompagne et est très heureuse de profiter de ses vacances au pays des Bouddhas …

Vu du ciel c’était déjà hallucinant : sec – aride (très aride) sans relief ou presque, et  la route qui nous conduit en ville nous laisse entendre que nous sommes vraiment arrivés AILLEURS !

 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

MANDALAY

C’est donc par cette grande ville nichée au coeur du pays, que nous allons commencer les vacances… Les villes c’est pas mon truc alors on va juste y passer la fin de l’après-midi … De toutes manières, on y revient à la fin des vacances. 

MANDALAY c'est la deuxième plus grande ville du Myanmar : 1 million d'habitants (2.5 millions dans l'agglomération)

Vite on fuit … et dès le lendemain, on embarque à bord d’un bateau qui va nous conduire en 8/9h à BAGAN !

BAGAN … Wahou ! Rien que ce nom … J’ai tellement hâte ! 

Mais avant de rejoindre BAGAN, on profite de notre journée sur ce bateau  et de la découverte du fleuve  IRRAWADY.

Heureusement que nous étions réveillés de bonne heure et que nous sommes arrivés tôt car il y a beaucoup de monde et les sièges se remplissent vite.

D’ailleurs lorsque nous sommes montés sur le bateau il faisait nuit et lorsque le jour s’est levé nous avons découvert un paysage étonnant… 

Où sommes-nous réellement ? En Afrique, au Mali le long du fleuve Niger ? Au bord du Mékong quelque part au Laos ? NON nous sommes au Myanmar et la journée vient à peine de commencer que je suis déjà fan !!! 

La journée se passera au rythme du fleuve … paisiblement… Nous croisons des barges de charbons qui remontent vers le nord. Les berges aussi sont vivantes, des villages, des enfants qui jouent et qui sautent dans l’eau… des cris, de la joie, des chants ! 

Le ciel est couvert et l’ambiance est étonnante… J’aime ce parfum de calme et de tranquillité qui se dégage d’ici. 

Au moment du repas, on nous sert un succulent déjeuner et le cuisinier ne se trompe pas en s’approchant de Fred pour lui donner un peu de rabe … 

9h sur un bateau cela peut sembler long mais finalement cela va être une vraie belle première journée … 

Et nous voici déjà à BAGAN !!

 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

BAGAN : c’est l’image du Myanmar … Vous savez, celle où l’on voit des montgolfières survoler les temples au lever ou coucher du soleil …  

 

 

 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

BAGAN …  Un rêve ! 

Alors pour arrêter de rêver, je me lève à 4h du mat’ pour profiter de la luminosité  du matin et respirer le calme de la ville.

Au réveil de mes comparses, nous partons louer des scooters électriques et la journée peut commencer … 

Je ne saurais dire où nous sommes allés réellement mais nous avons fait des tours et des détours et avons découvert une quantité hallucinantes de temples / bouddhas /stupas … Nous nous sommes perdus sur des pistes poussiéreuses et pourtant il parait que certain (e)  ont un super sens de l’orientation … franchement c’est un mensonge ! 

On s’arrête, on prend des photos, on cherche les bouddhas, on discute avec les vendeurs de rues. Les temples sont splendides et bien entretenus malgré le tremblement de terre de 2016.

On monte, on descend, on salue Bouddha ! Surtout Lulu qui s’agenouille les mains jointes dans chaque temple … 

Cette journée est magique ! 

On discute avec les vendeuses de rue, Lulu est un aimant à Birmans et Birmanes … Ils la prenne pour l’une des leurs  et cela intensifie encore davantage les relations humaines.

Heureusement nous aurons droit à un deuxième jour pour profiter à nouveau de tout cela …

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

Cette deuxième journée sera très riche en émotion … 

Nous commençons par suivre le cortège de mariés… Musique à fond –Grands sourires – des couleurs  des tenues de princesses selon Lulu qui admire ca avec grand intérêt. 

Lors d’un stop dans un petit snack,  nous sympathisons avec la propriétaire. Des amies à elle sont là. On discute, on échange par gestes, on communique comme on peut, notamment avec une femme un peu âgée.
Elle part se changer et revient après 15 minutes avec un joli corsage. Elle souhaite être prise en photo pour se regarder sur l’appareil. C’est drôle ! On se prend en photo ensemble sous toutes les coutures … C’est un vrai bon moment. 
Le petit mec de la famille est parti revêtir le maillot de l’équipe de foot du Myanmar pour la photo … J’adore ! Ils sont tous beaux et souriants … Moments magiques.

Du snack, nous repartons avec une nana qui mâche son chewing-gum avec la délicatesse d’un camionneur mais elle est super sympa …  et va nous faire découvrir des ateliers de tissages, de peinture puis elle nous conduit dans une pagode posée là au milieu de nulle part. Il se dégage de ce lieu une atmosphère vraiment particulière.

Bien sûr, elle a essayé de nous vendre quelques trucs mais nous ne ferons que discuter …  

Ces rencontres effectuées en cette deuxième journée marqueront un nouveau tournent dans notre voyage … Nous avons découvert des sourires, des personnes foncièrement gentilles et franchement cela nous fait un bien fou… 

Nous ne repartirons pas de BAGAN sans avoir tenté de voir un coucher de soleil du haut d’un temple … Alors vite on fonce sur les pistes sablonneuses puis on grimpe au sommet d’un temple  … Heu et bien dit donc, on est pas tout seul finalement !
Et si nous n’avions pas croisé grand monde dans la journée et bien ce soir, c’est pas le cas ! 

Bon, la lumière n’est pas extraordinaire ce soir et au final on se souvient d’avantage du retour en scooter électrique, la nuit sur des pistes de sable que de la lumière du soir sur les temples.

Le retour sera hippique … des calèches sans lumières, des trous, des bosses que l’on ne voit qu’au dernier moment, des voitures arrêtés sans lumières … bref, on est heureux de rendre les scooters en face de la pension … Ouf on est rentré entier et Fred n’est même pas tombé 

BAGAN me laissera un souvenir incroyable … mais on repart déjà en direction de KALAW.

 

 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

Une journée de bus, une journée géniale malgré le fait d’être dans ce bus … Le chemin est splendide et j’admire le paysage et les visages… sensations indescriptibles … Du bonheur à l’état pur. Des sourires, des rires, des paysages arides, secs, désertiques où se mêlent couleurs et odeurs. On en prend pleins les yeux (et pleins le nez)!

KALAW n’est pas qu’au lieu de passage car c’est également une vraie petite ville de « montagne » où l’air est frais, les temples mignons et la population un peu différente …  

Mais c’est surtout d’ici que l’on va partir pour 3 jours de trek ! (Cheval réservé – Guide trouvé … )

 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

Ce trek représente beaucoup pour moi … J’ai lu beaucoup de forum / consulté des blogs/lu des articles … J’ai hâte  

A 8h nous sommes prêts et notre guide nous attend à l’accueil de l’hôtel. Lulu grimpe sur son cheval et c’est parti pour 3 jours de rêve.

Les paysages sont grandioses, les femmes travaillent dans les champs pendant que les hommes sont … ailleurs  ! Les enfants qui partent à l’école en chantant, le sourire aux lèvres  …
Euh, ça change non ? 

Nous passons les 4 premières heures de ce trek en admiration … 

Il fait chaud, très chaud et l’on profite pleinement de la pause-déjeuner pour admirer encore un peu le paysage qui nous entoure. Nous avons le temps de nous poser car la chaleur est trop intense pour repartir maintenant… 

Nous croiserons de superbes rizières, des petits temples et des habitants avec le sourire aux lèvres avant d’arriver chez nos hôtes où nous passerons la nuit.

Les jambes sont lourdes mais la tête est remplie de sourire … 

On s’installe dans la chambre familiale… et l’on découvre notre environnement : 

  • Douche : avec un seau entre 2 bâches plastiques tendues juste à côté de la cuisine (pour l’intimité tu repasses, OK !) 
  • WC : La vraie cabane au fond du jardin (Lulu restera perplexe devant)
  • Lit : une planche en bois commune (un peu dur pour nos hanches pas habituées)

On voulait de l’authentique et bien on est servis et c’est bien le but de tout cela … Qu’est- ce qu’on est bien ici !
Bon OK la nuit sur une planche en bois n’aura pas réjouit tout le monde et lorsque l’on repart les jambes sont un peu lourdes… les 26 prochains kilomètres ne vont rien arranger. 
Mais on est là pour en chier un peu, non ? 

Si Lulu avait pu dormir sur le cheval, je crois qu’elle l’aurait fait ! En tout cas, à 7h30, elle est prête à partir avant tout le monde.

La balade est superbe… toujours autant de rizières, de forêt de bambous ou d’Eucalyptus… Vers 13h et après plus de  5h de marche, nous arrivons à un village où nous nous posons enfin.

 Certains en profiterons pour faire la sieste , Lulu pour descendre de son cheval,  et Fred et moi pour manger un morceau … Mais très vite, il faut repartir et il y a encore un soleil de plomb … Encore 3h de marche et l’on rejoint notre nouvelle famille d’accueil. 

3H de bonheur et de souffrance … 3h d’errance, de découverte, de rencontres…

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

JOUR 3 : On part au pas de courses … ou alors on est vraiment fatigués et nos jambes ne suivent plus ! 

Non, je refuse cette hypothèse donc :

JOUR 3 : On part au pas de courses, on ne sait pas pourquoi mais il faut aller vite ! 

Après 15 minutes de marche, nous tombons sur une charrette tirée par 2 vaches mais l’une des roues semble cassée. Les vaches sont seules … 

Notre guide siffle, appelle le propriétaire qui s’avèrera être une petite femme toute fluette, pour qu’elle revienne.

Fred, le guide et un autre gars aident la femme a déchargé sa charrette (elle est pleine de sac d’engrais  )  puis à remettre la roue qui n’était plus dans l’axe.
La femme s’en va heureuse … le sourire aux lèvres et en remerciant chaleureusement ses sauveurs du jour.

On poursuit … en rythme ! mais aujourd’hui le paysage est moins beau car on sent que nous sortons de la montagne … Il est prévu que nous laissions le cheval et son cow-boy avant l’arrivée au lac car la piste qui descend vers le lac Inle est vraiment trop défoncée. La séparation approche et pour lulu ça va pas être facile. 

Le cow-boy fera tout son possible pour descendre le plus bas avec Lulu, pour lui faire plaisir, pour rester avec nous.

Les adieux sont déchirants entre lui et Lulu mais aussi entre lui et Fred. Il y a toujours des personnes qui nous marquent plus que d’autres dans un voyage ponctué de rencontres : lui en fera clairement partie. 

Notre cow-boy s’en est allé et il est temps de marcher … Lulu ne râle pas et part en courant ! 

30 minutes de descente et nous voici arrivés au bord du lac Inle. 

Changement de décor, contraste énorme ! De la terre rouge en montagne, au bord d’un lac en seulement quelques kilomètres. WAHOU !

Le trajet en pirogue commence … direction la ville principale à 1h de trajet d’ici.

Le bruit du moteur est HOOOOOORRIIIIBLE …  mais le décor grandiose. 

Nous prendrons le temps de revenir demain … En attendant, on trace à fond les gamelles vers la ville, un hôtel, une douche … 

Clap de fin sur ce trek ! C’était grand, beau, riche … un petit condensé de la Birmanie.

 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

Bon je m’y remets car les vacances ne se sont pas terminées avec ce trek … Quoique, j’en avais tellement rêvé que franchement, je savais que MES vacances étaient bientôt terminées…

Restait à découvrir le LAC INLE. 

Le Lac Inle est une destination touristique majeure du pays et effectivement nous ne sommes pas tout seul ... Mais à bord de notre pirogue à moteur, nous allons passer une excellente journée. 

Les paysages sot tellement différents de nos montagnes ... et avec le vent ill fait méga froid !! Heureusement que nous avons de petites couvertures à bord !!

Après 1h de route fluviale, nous arrivons à la première halte de la journée :  une fabrique de bijoux en argent. 

La journée sera ponctuée d’arrêt chez des vendeurs de cigares / poteries /bijoux/ tissage … puis dans un marché où nous ferons quelques achats.

La journée « pirogue » se transforme en journée « shopping » mais c’est sympa ! et un peu incontournable ! 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

Pour notre deuxième journée au lac, nous décidons de louer des vélos.  Ca change de la selle du cheval pour Lulu et la selle derrière moi est tout de même assez confortable.

La balade est sympa, nous longeons des rizières à l’ombre d’arbres centenaires magnifiques. La route est cabossée mais même avec un petit boulet derrière moi, je m’en sors plutôt bien ! 


On chante, on rigole, on s’arrête prendre des photos, chercher des bouddhas … Dans les montées, je mets pieds à terre car je n’y arrive pas avec ce vélo sans dérailleur et mon petit boulet de 16 kilos 

Quelques mètres après ça redescend , lulu perd sa tong et se coince l’orteil dans les rayons de la roue … ça démarre mal ! 

Mais en promettant à Lulu un bain dans des sources d’eau chaudes … le mal passe vite !!

On continue puis on finit par arriver aux sources… 

Nos 2 compagnons de route, n’ont rien vu et sont passés comme des flèches devant l’entrée. On siffle, on crie, on hurle … Ils tracent leur route ! 

Tant pis… ils s’apercevront bien de notre absence à un moment donné… 

En face de nous, un groupe de jeunes à mobylette ont observé notre manège… et l’un d’eux finira par démarrer sa mob et partir les chercher. Une histoire sans parole et encore une fois des actes généreux … 

On se présente donc à l’accueil des thermes et après avoir payé 10 dollars chacun (c’est hyper cher) on pénètre dans les vestiaires et on arrive aux bassins. Serviettes, shampoing, verre de jus de fruit et cadre enchanteur … C’est parfait !

Il y a 4 bassins sur une terrasse en bois entourée de transat … Ca fait envie, hein ???

Sauf que les bassins sont bouillants ! 80 DEGRES ! Si quelqu’un avait sauté il se serait ébouillanté …

On commence à râler … un autre couple est arrivé et on s’y met TOUS, y compris Lulu qui est dégoutée et elle le sera encore plus lorsqu’elle tombera sur la terrasse … 

Les proprios tentent de mettre de l’eau Froide mais elle est dégueulasse … On ne voit plus le fond ! Beurk !!!

Fred râlera jusqu’à obtenir le remboursement des 50 dollars … 1.85m et quelques kilos face à 1.55m et 45 kilos ça fait toute la différence !! (Mais personne n’a été physiquement blessé  )

 

La balade se poursuit par la visite d’un temple … Heureusement, Bouddhas est là pour réconforter Lulu… Et elle en oublie sa baignade ratée, son pied douloureux à cause du vélo, sa chute … 

Après toutes ces émotions, nous nous posons dans un resto où un moine viendra nous apporter 3 oranges et son plus beau sourire. C’est beau, c’est bon tous ces sourires 

BAGAN-TREK KALAW – LAC INLE … RESTE MANDALAY à découvrir ! 

C’est parti pour 8h de bus de nuit … La femme nous a vendu du rêve en nous montrant la photo d’un bus VIP et évidemment on se retrouve dans un bus pourri à -10 degrés (sous la clim) mais bon, maintenant qu’on y est, il n’y a plus qu’à patienter jusqu’à 4h du mat’ ! 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

MANDALAY c’est le dernier stop des vacances forcément synonyme  de la fin de cet épisode Birman.

Mais il reste 2 jours alors on va en profiter …

  • Visite du palais présidentiel que nous commençons par vouloir rejoindre à pieds… mais très vite un taxi s’impose (très loin, trop de voiture, trop de bruit, pas vraiment d’intérêt…). Le palais est situé à l’intérieur de l’ancienne forteresse. Il a presque été totalement détruit lors de seconde guerre mondiale mais a été reconstruit à l’identique en 1990. 

Il y a + de 40 bâtiments qui étaient destinés au roi et à toutes ses femmes … Sympa le roi :-) 

 

MANDALAY est une ville incroyable où se côtoie la pauvreté extrême et une richesse absolue (temple et bouddhas recouvert d’or). 

Dans notre périple à pieds, nous ne retrouverons sur une belle passerelle en bois…mais sous nos pieds un « espèce de lac » ou plutôt un plan d’eau recouvert de poubelle : une décharge à ciel ouvert et tout autour des bidonvilles.

Heureusement nous découvrirons aussi des endroits magnifiques grâce à un super chauffeur de taxi qui nous guidera durant la dernière journée.

Journée intense et pleine de bonheur …  qui démarrera par 

  • L’incontournable PAYA MAHAMUNI qui se trouve au cœur de la ville. Ici nous découvrons un énorme Bouddhas de 4m de haut (imaginez le bonheur de lulu ! WAHOU un bouddhas géant)
    Les pèlerins recouvre son corps de feuille d’or en lui donnant un aspect boursoufflé (joufflu)
  • On s’arrête dans un autre temple avant de rejoindre un monastère. Ce monastère accueille depuis peu de temps les touristes. (Pas sûr que ça soit une grande idée) Nous sommes donc autorisés à assister à l’entrée des moines dans leur zone de restauration. C’est là, qu’ils prennent leur seul repas de la journée. Ils sont presque 1 millier et c’est super impressionnant.
    Un peu voyeur et cela me donne un sentiment étrange ! un truc que je n’aime pas !  
  • En traversant le pont sur l’Irrawady nous découvrons la colline de Sagaing qui est littéralement recouverte de temples / pagodes / stupas / bouddhas … Incroyable !
    On s’arrête dans l’academy Bouddiste où l’on découvre les photos d’un moine qui a fait le tour du monde des temples. On en a fait beaucoup nous aussi … Juste pour leur beauté, pour ce qu’ils dégagent ! 
  • On visite des temples « disco » où il ne manque plus que le trombinoscope…  ( je suis sûr qu’il est caché quelque part) des temples avec des vues de malade …

 

La balade se poursuit par une traversée en bateau jusqu’au village d’INWA où nous louerons une calèche pour faire le tour en moins de 2h.

Cette bourgade est à des années lumières de la ville pourtant voisine de MANDALAY. On traverse des champs de bananes, de cannes à sucre. Ici il n’y a pas de voiture … la campagne, des rizières et même s’il y a pas mal de touristes, les conducteurs de calèches  organisent bien le truc pour que nous ne nous croisions pas trop ! 

Des monastères en teck grandioses sont plantés au milieu de rien … je suis fan ! 

La balade à INWA a été beaucoup trop rapide … j’aurais voulu plus de temps ! Et quand nous remontons sur le bateau, je suis vraiment déçue de repartir si vite de cet endroit. 

Mais vite, le dernier coucher de soleil nous attend sur le pont U-BEIN. Il s’agit de la plus grande passerelle en teck du monde (1.2kms) et c’est aussi l’endroit le plus photographié du pays. 

En arrivant sur place, je dirais que je suis déçue …. Il y a énormément de monde et l’on peine à marcher sur la passerelle. Je me fraie un chemin avec Lulu jusqu’à un endroit où il y a un banc… C’est là que Lulu va rencontrer 2 copains, leur maman et surtout leur I-Phone.

Elle ira s’assoir au milieu de la famille et jouera au téléphone avec eux … La maman lui paiera même une glace !  Trop sympa … La séparation avec l’I-phone sera difficile  mais finalement nous préférons passer sous le pont pour admirer le coucher du soleil … 

Vite le soleil descend … On va le rater !

 

Dernier coucher de soleil birman, dernier repas dans notre petite cantine Mandalaisiene découverte dès le 1er jour, dernier rhum coca et dernière partie de tarot…

Dernier souvenir de ce formidable voyage … 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA ! Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !
Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

Il est temps de remballer et de regagner l’aéroport. 1h de route sublime au milieu d’un paysage quasi-désert … J’aime ce pays  

 

D’un côté les Bordelais qui rentrent en France et de l’autre côté, nous 3, en direction de la Polynésie … 

Les Bordelais n’ont pas le droit de pénétrer dans l’aéroport car leur vol est 1h après le nôtre… Pas de soucis, nous on passe et on vous attend de l’autre côté ….. On se retrouve vite en salle d’embarquement et on attend, on attend et on attend encore …  Personne n’arrive ! Mais qu’est-ce que vous foutez ? 

On s’est même pas dit aurevoir … On va pas se quitter comme ça quand même ! C’est pas comme si on allait se revoir demain !

Notre vol commence à embarquer lorsqu’ils arrivent dans la salle des douanes… On les voit, pas eux ! Grrr ! Magnez-vous quoi !!!

Nous aurons juste le temps de nous dire « aurevoir »  et hop on embarque…  les derniers ! 

 

Direction le MYANMAR - (BIRMANIE) ... ENFIN NOUS VOILA !

Merci pour ces belle vacances, maintenant reste à rentrer à la maison : 

  • Mandalay -> Bangkok : 1h30 de vol 
  • Bangkok : on change d’aéroport  en bus : 1h
  • Bangkok : escale 6h 
  • Bangkok – Tokyo : 7h de vol
  • Tokyo : 11h d’escale
  • Toyko –Papeete : 12h de vol 

 

Finalement c’était pas si loin  ….

 

 

Conclusion :

J’ai aimé la plupart des pays que j’ai découvert … Forcément certains plus que d’autres, MAIS le Myanmar / Birmanie fait partie de mon TOP 5.

Des rencontres incroyables, des sourires enchanteurs, des paysages à couper le souffle, de la simplicité, de l’espoir, des temples somptueux, des Bouddhas majestueux et des gens heureux … 

MYANMAR OU BIRMANIE ??

Le pays est devenu la République socialiste de l'Union de Birmanie le 4 janvier 1974, avant de redevenir l'Union de Birmanie le 23 septembre 1988. Le 18 juin 1989, le nom officiel en anglais a été changé en Union du Myanmar par le pouvoir dictatorial des généraux mais ce changement controversé n'est pas reconnu par l'opposition politique14 et plusieurs pays anglophones, ni par un voisin comme la Thaïlande.

Le 21 octobre 2010, la junte militaire a changé le nom en République de l'Union du Myanmar, ainsi que le drapeau et l'hymne national6.

En français, l'usage oral du mot « Birmanie » reste majoritaire, et on utilise presque toujours les adjectifs dérivés de ce mot : « birman », « birmane ». L'usage oral et écrit des adjectifs « myanmarais » et « myanmaraise » est rarissime. Le nom officiellement utilisé par l'ONU15 et la Suisse est « Myanmar », tandis que la France et le Canada utilisent le nom « Birmanie »12.

 

En résumé, si les deux termes –Birmanie et « Myanmar »- sont admissibles dans la langue courante, et ceci sans aucune connotation, seul le terme Birmanie appartient à la langue française, au même titre d’ailleurs que le nom Rangoun, par opposition à Yangon qui ne relève, pas plus que Rangoon, du registre francophone.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article