Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Julie Desbu

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

Après de nombreuses hésitations on s'est finalement décidés pour cette partie du monde.

L’Amérique centrale ça fait longtemps qu'on n'y est pas allés, on a envie de redécouvrir des paysages, une culture, des gens, une vie vraiment différente de celle que l'on connaît actuellement.

Alors direction le Guatemala !! On ira même peut-être faire un tour au Belize, si on a le temps !!!

Rendez-vous à Guatemala City où nous nous sommes donnés rendez-vous avec Fred qui arrive de France et nous trois qui arrivons de Tahiti.

Cette année on a un peu merdé dans les réservations des billets d'avion alors on arrivera tous sur des vols différents.

Une fois réunis, nous grimpons directement dans un bus à destination d’ANTIGUA.

Vu d'avion la ville de Guatemala City nous a semblé gigantesque hors de question de rester ici !

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

Alors après une petite heure de bus nous voici déjà arrivé à destination, le bus s’engouffre dans la ville aux ruelles pavées, aux maisons colorées à l'ambiance coloniale… on a déjà envie de la découvrir.

Rapidement nous trouvons une petite auberge de jeunesse où nous déposons nos sacs.  Nous sommes logés dans deux minuscules chambres mais l’auberge a l'air propre et la gérante super sympa.

 

Il est 11 heures et nous partons explorer la ville, il fait beau mais pas trop chaud. Les nuages entourent les sommets des volcans qui encerclent la ville. 

 

Après deux heures de balade en ville nous nous posons enfin à la terrasse d'un café pour y déguster notre premier repas guatémaltèque.

 

Cette ville est magnifique, elle cache de super belles maisons aux intérieurs colorés au patio superbement fleuri et décoré… on va le découvrir encore pendant quelques heures… 

 

Puis la fatigue se fait sentir on regagne donc l'hôtel pour y faire une petite sieste, histoire de se remettre du décalage horaire et d'être en forme pour la suite des vacances…

 

Lulu est tellement contente de voir Fred qu'elle ne va pas la lâcher d'une semelle… on a bien fait d'emmener la baby-sitter avec nous :-) 

 
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

VOLCAN PACAYA

La première vraie journée de vacances peut enfin commencer. Aujourd’hui, nous attaquons à l’ascension du volcan PACAYA.

La première difficulté de cette ascension va être de porter Lulu… si elle ne veut pas marcher!! Pour gravir ce volcan nous sommes obligés de nous joindre à un groupe avec un guide qui nous conduira jusqu'au sommet… et visiblement il a l'air pressé d'y arriver à ce sommet car on monte, on monte, on grimpe … super vite… trop vite !!

Plusieurs explications : on a vieilli, on est pas assez entraîné … mais la première partie de l’ascension est compliquée ! Surtout, car cela va bien trop vite…

Après 1h30 de grimpette nous arrivons au sommet… la vue est magnifique est relativement dégagée.

Finalement on est monté relativement bien puisqu’en cours de route Lulu a pris place sur le dos d’un cheval. Libérant ainsi Fred dans le sacré poids !!! :-)

Lulu va alors se découvrir une nouvelle passion pour les chevaux…

Une fois au sommet la balade se poursuit sur les anciennes coulée de lave. Histoire de bousiller nos chaussures, c'est parfait… :-)

Nous faisons une halte à la « cucina » histoire de faire griller quelques chamalows, grâce à la chaleur de la lave souterraine.

Il est temps d'attaquer la redescente… malgré nos vieux genoux fatigués elle se passera nettement plus facilement que la montée …

À peine le temps de boire un coup et nous voilà déjà assis dans le bus qui nous ramène à ANTIGUA. De là, nous prendrons un nouveau shuttel pour rejoindre PANACHAJEL et les bords du lac ATITLAN.

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive ! GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

L'arrivée de nuit à Panajachel sera cocasse… on sait pas trop bien où l’on est, et on sait pas trop bien où l'on va !!!

On tourne, on vire et l'on se retrtouve dans une chambre avec 5 lits  ... Ca pue un peu le moisi mais bon on va faire avec pour ses 2 nuits ! 

La suite de notre virée sur les berges du Lac d'Atitlan se passera super bien puisque nous découvrirons les villages alentours à bord de notre bateau privé ...  SAN CATHERINA et SAN ANTONIO ... Balade à pieds sous une chaleur accablante dans les ruelles de ses 2 villages ... On pénètre dans les églises car Lulu est en véritable admiration pour ces monuments et l'ambiance qui y règne. Obligés de rentrer dans toutes celles que nous croisons  ... C'est bizarre cette nouvelle passion :-) 

On croyait pouvoir se baigner mais non... on admire l'eau et on rêve de pouvoir y tremper au moins les pieds mais la propreté au bord des villages est plutôt bof ! 

Après avoir organisé notre transport pour demain, nous voici à la table du bistrot "the sunset" pour y admirer le fameux coucher de soleil ... Visiblement on a mal choisi notre jour car le ciel est voilé, voir couvert et il commence à faire frais, froid ... On patiente encore un peu et puis ... "il y en a marre d'attendre pour rien, au froid" ! Les Fred ont avalé 1 non, 2 non, ... bières et ils ont sans doute moins froid que moi mais ON RENTRE ! 

On se prépare de vraies vacances d'alcooliques : Les Fred sont prêts à battre des records :-) 


 

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive ! GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive ! GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

QUEZALTENANGO - Appelé aussi XELA  (prononcé shela) 

Après quelques heures de bus, de voiture... (2h30 environ), nous voici arrivés à Xela ! 
Première remarque : "Euuuuuuh, on fait quoi ici ? C'est moche ?"

Bon OK on s'emballe pas ... on reste zen ! 

On va se trouver un petit hôtel et vous verra après… c'est moi qui visite la chambre pendant que les FRED et lulu attendent en bas de l’hôtel… 

Chambre un peu miteuse mais pas pire que celle de la veille. Je valide donc avec le réceptionniste, on paye et je monte avec les Fred pour leur faire découvrir notre nouveau « palace ». 

 

Les réactions me manquent pas : « c'est moche », « y'a pas de fenêtre », « il va faire froid et il n’y a pas de couvertures »
On a évité les : « ça pue », « ça manque de couleurs », l’eau de la douche est froide » … 

 

Euh… ca y est, ça va aller, les gars ?? No stress … 

 

Pas de chance, car même le petit déjeuner est dégoûtant…

 

Décidément nos premiers pas dans cette ville ne sont pas concluants… et les suivants le seront tout autant !!!

 

On part faire un tour en ville, on tourne, on vire, on retourne, on revire … mais on est très vite fait le tour. 

On s'arrête à l'office du tourisme où personne ne parle anglais, et avec le peu d'espagnol que j'ai et bien c'est pas évident… 

 

Bon c'est décidé demain : on se casse ! 

 

Nous décidons de ce moment de répit pour aller nous poser dans un café et profiter de la wifi ! 

Dit donc, ça faisait au moins 3 jours qu'on avait pas sorti nos téléphones ! (sauf exception pour Candy Crush de la part de notre intoxiquée)

 

Entre-temps nous avons quand même réservé un taxi pour cet après-midi. 

Direction les sources d'eau chaudes où nous passerons  deux bonnes heures à nous prélasser dans eau à 40 degrés… 

 

 

Il faut en profiter, car demain une très longue journée de bus nous attend ! Finalement on aura fait qu'un passage clair ici et franchement je regrette pas car nous n’y avons pas trouvé notre bonheur … Demain direction LANQUIN… 

 

Et puisque la journée ici avait mal commencé, la nuit n'a fait que confirmer… c'est pas grave les amis on devrait avoir le temps de dormir dans le bus, non ? 

 

Et puisque la journée ici avait mal commencé, la nuit n'a fait que confirmer… c'est pas grave les amis on devrait avoir le temps de dormir dans le bus, non ? 

 
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive ! GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

 

QUETZALTENANGO---> Quelque part vers SEMUC CHAMPEY / COBAN /LANQUIN

 

On commence le trajet dans un superbe mini-bus… intérieur cuir, sièges XL et rien que pour nous 4 ! Alors, bien sûr que ça ne pouvait pas durer … le rendez-vous est pris dans une station service. C'est ici que le trajet en bus VIP s’arrête. On grimpe alors dans un minibus déjà occupé et l’on s’installe où l’on peut …

 

Le trajet nous conduira jusqu'à ANTIGUA que nous avons quitté la veille… Etrange itinéraire que nous sommes en train de réaliser la…

 

En attendant le prochain bus, nous nous baladons à nouveau dans les ruelles d’Antigua à la recherche d'un restaurant … 

 

Vite,vite, il est bientôt 14h c’est l’heure de prendre à nouveau place à bord d’un minibus. Nous sommes bien calés au fond du bus, et c'est là que nous allons passer 4h30 sans bouger… 

Il y a des kilomètres et des kilomètres de bouchons, des voitures dans tous les sens, des routes  en travaux… mais après 4 heures dans les bouchons, Lulu n’en peu plus et elle a trop envie de faire pipi. 

On oblige alors le chauffeur a s’arrêter sur le bas-côté… il n'est pas content car il va perdre de précieuses places dans la file de voitures… :-( 

C'est ça ou Lulu fait pipi dans son bus, alors il s’arrête…

 

La journée commence à être très très très très longue… et c'est pas fini !! 

Après un arrêt à la station service, ou chacun achète un truc à manger … nous voici reparti ! 

 

Après plus de 10h de bus nous retrouverons à l'arrière d'un pick-up. Il fait nuit, on ne sait absolument pas où l’on est, ni où l’on va … mais on suit le mouvement.

 

Il est 23h30 lorsque nous arrivons à destination. « Destination » est un bien grand mot car on sait pas vraiment où l'on est en réalité … 

 

Ça fait 14 heures qu'on est parti de XELA, on est crevés. On nous ouvre la porte d'une chambre, on installe et on s'endort très vite. 

14 heures de transport ,11 heures le cul dans un bus, dans une chaleur de fou, sans bouger … 

On n'en a plein le cul ( oui Lulu, c'est un gros mot et alors ? On s’en fou !!!! ) 

 

Et les gars ! Vous avez rien à redire contre cette chambre elle est pourtant encore pire que celle de la veille non ??? 

 

 

 

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

SEMUC CHAMPEY : Oui, c’est là que nous sommes !! 

 

Une bonne nuit de sommeil s’annonçait…  mais à 6h du mat un gars a frappé à la porte pour nous apporter le PQ et les serviettes ! Sympa non ?

 

Ce qui est assez marrant, c'est qu'on est arrivé de nuit et que nous ne savons absolument pas où nous sommes, ni à qui ressemble les alentours ! 

Où sont les fameuses cascades de Semuc Champey ? Loin ou pas ? On peut y aller à pieds ?

 

Du coup, on sort de la chambre et partons errer dans les environs ... C'est beau, calme, très très très calme ... A priori, on est pas loin des cascades et on va pouvoir y aller à pied !

 

On s'installe à la table commune pour déguster un succulent petit déjeuner ... Un mec nous propose de nous amener aux cascades et de nous guider dans le site. Après négociations, on valide ! On comprend alors que les Espagnols de la table d'à coté attendent depuis 1h qu'on se décide ! 

 

Bon alors, on s'active maintenant ! 

 

Finalement on grimpe a l'arrière d'un pick-up qui passe par là et il nous descend sur les bords du fleuve. De là, on va envoie marcher ! Marre de se taper le cul sur les fauteuils des mini-bus / pick-up et autres véhicules ... 

 

La balade démarre bien ... On voulait marcher et bien ça grimpe sec!  Fred porte Lulu sur son dos et bien après cette rando, la décision est prise : Lulu ne montera plus dans le porte bébé ... Enfin, elle peut monter mais personne ne la portera plus ! 

On a eu de la chance en réalité car aujourd'hui lulu a décidé de marcher. Et c'est donc doucement mais surement que nous arrivons au premier point de vue. 

 

Vue splendide sur la succession de bassins émeraude. Spectacle grandiose qui valait bien les efforts liés à cette ascension sous une chaleur accablante ! 

 

Heureusement la baignade ne tardera pas car la descente est bien plus rapide ... Une succession de bassin s'offre à nous ! La baignade est bonne, rafraîchissante, et ponctuée de saut et de glissade sur de toboggans naturels ... Trop bien !   

 

Le seul bémol c'est qu'on est pas tout seul ... Loin de là ! On a jamais vu autant de touristes depuis qu'on est arrivés au Guatemala ! Il faut dire que c'est le lieu touristique ! Celui que l'on voit sur les brochures du pays ! 

 

On apprécie néanmoins le lieu et la rando même si l'on est obligé de rester sur les sentiers balisés. 

 

En route désormais, pour la grotte de K’an Ba.

 

Elles ont la particularité d’être parcourues par une rivière souterraine et l’excursion se fait en nageant dans la rivière éclairés par une bougie qu’on tient à la main !!!

 

C’est une sensation étrange d'être au milieu d'une grotte totalement noire, avec  le bruit assourdissant de l'eau qui dévale sur nous. Impossible de faire ça avec Lulu alors Fred est resté avec elle dehors. Pas de regret : il aurait eu du mal à se faufiler dans certain trou ... Claustrophobe s'abstenir !!! 

 

C'était une expérience originale ... Nous étions un peu comme des explorateurs au fond de cette grotte. Rien que d'y repenser ça me stress !

 

A la sortie de la grotte, on enchaîne par une descente en tubbing ... Ce sont des chambres à air de camions gonflées à bloc ... On se met dans le courant et on se laisse porter!

Pas ou peu de courant, une eau froide... c'est nul ! Vite on sort et on remonte tranquillement avec nos chambres à air sous le bras ! 

 

Il est désormais tant de rentrer à la pension... la journée fut magnifique et en appelle d'autres comme celle là !

 

 

 

 

SEMUC CHAMPEY
SEMUC CHAMPEY
SEMUC CHAMPEY

SEMUC CHAMPEY

Nous revoiçi à nouveau le cul dans le bus … le mini bus !! Direction TIKAL … enfin plutôt Coban ! 

Le trajet sera assez animé car nous avons un drôle de chauffeur … Il nous dépose vers 11h au Mac Do et se barre … Où ? On patiente 30-40-50m … On commence tous à se dire qu’il est parti : 

  • Dormir ?
  • Vider les poches de nos sacs à dos restés dans le bus ?
  • Et on ne le reverra jamais …

Il revient finalement après plus d'une heure, toujours avec le même air aimable, ouvre la porte sans un mot … On monte et personne ne bronche … En même temps, on ne sait pas râler en Espagnol alors bon … On s’assoit gentiment ! 

Le trajet va être long, très long avant d’arriver sur une place de parking où nous embarquons dans un autre bus… Là non plus on ne comprend pas trop…On suit le mouvement et 15 minutes plus tard, nous sommes à COBAN. Le chauffeur du dernier bus n’est autre qu’une agence de voyage qui prépare très bien son coup puisqu’il dépose les touristes devant son agence et les invite à réserver le shuttle pour Tikal le lendemain … Joli business ! 

 

 

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

TIKAL 

On en rêve depuis le début du séjour ! C’est un peu : LE site incontournable du GUATEMALA … Il s’agit de l'un des plus grands sites archéologiques et centres urbains de la maya précolombienne et a été inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

On s’attend à découvrir un sublime site et on ne va pas être déçus. Les heures passées dans le bus le valait bien ! 

Dès 9h, nous sommes sur place et prêt à découvrir le site, les pyramides, les singes et même à profiter de la quantité hallucinantes de moustiques qui nous entourent dès que l’on quitte la piste principale. Ici pas de voiture, pas de vélo … On marche dans le calme et l’on admire chaque temple avec un véritable bonheur.

Au début de la balade, il y avait quelques personnes sur le site … puis de moins en moins et pis plus personne ! 

  • Fred, tu as privatisé le site rien que pour nous ? C’est trop sympa !

Arrivés sur le site majeur de TIKAL, nous sommes seuls … C’est incroyable ! C’est magnifique ! On s’imagine vivre quelques siècles en arrière, on s’imagine la vie qui a du raisonner ici … On fait un bond en arrière en savourant notre déjeuner : chips – coca – bière !!  

  • C’est trop cool les vacances … C’est Lulu qui le dit !!

Après plus de 8h de marche sous un soleil de plomb, nous regagnons la sortie du site … On se demande si on s’est pas trompés de jour, de créneaux horaire, s’il y a toujours des gens vivants en dehors d’ici … On est seuls avec les singes hurleurs qui nous raccompagnent vers la sortie ! 

C’est drôle, étonnant, surprenant … 

Finalement nous patienterons 30m avant de voir quelqu’un : un mini bus ! 

Ouf, il nous ramène à Coban et l’on retrouve les GENS ! Finalement, il n’y a pas eu de cataclysme, de tremblement de terre … Et nous ne sommes pas seul au monde, on a retrouvé nos concitoyens …  

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

On va donc pouvoir continuer notre route dès le lendemain et après beaucoup d’hésitations nous décidons de partir au BELIZE … 

La route de COBAN à la frontière est rapide … Un tuk-tuk pour rejoindre la gare routière ( 3 adultes- 1 enfant et les sacs à dos dans le tuk-tuk, on a failli pas décoller) et on grimpe dans le mini-bus. 

  • Fred va falloir être forte aujourd’hui ! Le bus quand on est malade, tu en as l’habitude ! Tu gères ça parfaitement  

On enchaîne avec 2h de mini bus : Ca va Fred ? 

Les chauffeurs de bus sont hallicinants ici, ils ne font que manger !! 

A 11h, on s’arrête dans une station-service au milieu de rien et les Guatémaltèques dégustent de Burritos préparés sur la cuve à diesel … Il faut savoir que nous nous étions déjà arrêté devant un vendeur de poulet (1h plus tôt) et  que la plupart des voyageurs  avait acheté à boire et à manger avant de partir ! On s’occupe comme on peut quoi !!

Frontière, paperasse, passage de frontière à pieds … Et nous voiçi au Belize ! 

Le Belize est le seul pays anglophone d'Amérique centrale et le seul de cette partie du continent  à ne posséder une façade maritime que sur l'Atlantique … C’est rigolo de changer de langue en quelques centimètres … 

On s’installe à San Ignacio un dimanche, lendemain de la fête Nationale Belizienne … Les Béliziens ont dû fêter ça dignement  Les rues sont désertes  … Il reste juste les cadavres de bières, les drapeaux, les confettis, les ballons … 

Pourquoi on arrive toujours où trop tard ou trop tôt ??? 

  • Fred, est-ce que tu aurais fait privatiser la ville rien que pour nous ?
  • Cela commence à devenir étrange, la façon dont les gens nous évitent …  

Puisque cela ne sert à rien de rester en ville, on se décide pour réserver un taxi et découvrir les Mountain Pine Ridge Forest Reserve. Le mec a juste oublié de nous dire que pendant la saison des pluies c’était pas l’idéal … On ne peut pas forcément se baigner et les eaux censées être limpides, bah forcément ne le sont pas ! 

Après 1h de piste, nous nous retrouvons dans une grotte où le bruit de l’eau raisonne terriblement … Puis direction, des cascades, des chutes … Nous pensions pouvoir faire une rando et bien on est déçus car le mec nous dépose au pied de chaque site et il n’a pas du tout l’intention de faire autrement !!
Bon au moins Lulu est contente … Elle n’a que très peu de pas à faire aujourd’hui ! Visiblement ça lui suffit car elle n’est pas décidée à suivre le rythme … 

Baignade pour les plus courageux … dont je ne fais pas partie … J’ai l’habitude de mon lagon à 28/30 degrés et vous voulez que je me baigne dans une eau boueuse à 18 degrés. Vous êtes fous !! 

 La nature au Belize est étonnante … Un réel contraste entre ville et campagne.

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

Notre arrivée à BELIZE CITY sera pénible … 

On arrive dans une ville où l’on se sent clairement mal à l’aise ! Et pour couronner le tout on y arrive de nuit en traversant un cimetière. La route principale coupe le cimetière en deux. Il y a des tombes sur les ronds-points, sur les bas-côtés et partout autour ! C’est étonnant ! 

Le chauffeur de taxi qui nous conduit de la gare routière à un hôtel nous mets en garde : 

  • Attention : ne sortez pas la nuit seul, attention à vous, à vos affaires … Euh c’est rassurant !! 
  • Mais on va faire comment pour manger ? Et boire une bière ? Hein les Fred ? S’ils n’ont pas leur bière du soir, ils ne vont pas être aimables 

A peine installés, on repart à pied en direction de … par là ! Mais il n’y a rien, ni personnes … Ou pas grand monde ! Pas de resto, pas de supermarché … La crise est passée par là et la ville est morte ! 

On demande à un mec, où nous pouvons trouver un restaurant. La réponse est compliquée car finalement il n’y a vraiment rien … Il nous dit juste de faire demi-tour car les quartiers vers où nous nous dirigions ne sont pas recommandables … Bon OK, on continue à être bien à laisse ! 

On finit par trouver un petit restaurant sur les conseils des flics qui patrouillent par ici. On s’y installe et on se dépêche de manger … Même la bière est bu rapidement  

Le menu typique : poulet/ riz /haricot rouge est avalé très rapidement et l’on repart vite s’enfermer dans la chambre …

Demain, nous devrons trouver un taxi pour partir au nord du pays. 

Car si le BELIZE est connu pour ses plages paradisiaques, nous avons décidé de ne pas faire le circuit touristique classique (étonnant, hein ? ) On reste donc sur le continent ! Hors de question de partir dans les îles… 

On the road to Belize city
On the road to Belize city
On the road to Belize city

On the road to Belize city

Pendant 3 jours nous resterons dans le Nord du pays à la frontière Mexicaine. Nous découvrirons de beaux sites Maya (moins grand et moins beaux que Tikal au Guatemala voisin), ferons de belles balades en bateaux et partirons dans une communauté quelques part au sud d’Orange Walk.

Nous voulions aller visiter une petite réserve recommandé par un guide de voyage … 

On prend un bus qui nous dépose au bord d’une piste … Un viel écriteaux nous confirme que nous sommes bien au bon embranchement … C’est déjà ca ! 5/6 personnes attendent aussi le bus pour effectuer les 8 derniers kilomètres.

On va attendre patiemment pendant 1h30 ! Le mot PATIENCE est compliqué à expliquer à Lulu mais on y travaille ! 

On grimpe dans ce bus et ça démarre. On demande alors au chauffeur, à quelle heure il y a un bus pour revenir. 

-Revenir ? Et bien, il faudra attendre demain matin, nous répond t’il !! 

Euh c’est une blague ? 

On hésite entre sauter du bus en marche (ok, je sais, il pourrait aussi s’arrêter) ou laisser faire … 

On décide de poursuivre notre route et on improvisera le retour. Il faut imaginer quand même que nous sommes sur une piste en terre et que nous allons vers un village qui existe à peine sur les cartes… Il faudra donc revenir de là … 

Nous arrivons donc rapidement LA ! Où,précisément, je n’en ai pas la moindre idée ?? 

C’est une communauté où vivent des agriculteurs Amish et Mennonites. Il y a un lac, des oiseaux et une balade à faire le long du lac « en silence » afin d’observer la nature. 

Un mec nous donne un plan du village et nous partons à la découverte de cet endroit enchanteur … 

Ici le temps semble s’être arrêté … On se balade le long du lac dans un calme absolu sauf lorsque Lulu ne veut plus avancer … Mais au bord de l’eau, on ne peut pas s’arrêter car on est sur de déclencher une  attaque de moustiques !

Malgré les litres d’anti-moustiques que nous utilisons chaque jour, Fred est la spécialiste de la piqure de bestioles bizarres.  Alors elle ne veut pas s’éterniser ici …

On a jamais utilisé autant d’anti-moustique qu’ici !! 5 ou 6 flacons en 15 jours  et Fred est dévorée de partout !

La balade est vraiment étrange ! J’adore l’ambiance qu’il règne ici ! On est seul au milieu de rien, on ne sait même pas où nous sommes vraiment. Après le bord du lac, nous longeons les champs et observons les Amish en action dans les champs … Puis nous trouvons un petit resto au milieu d’un champ …  Finalement il doit faire chaud car on boit chacun 3 sodas en plus des litres d’eau déjà consommés. 

Les Fred sont malheureux car il n’y a pas de bières dans cette communauté   mais nous savourons autre chose. 

L’ambiance, le calme, la sérénité … On est au BELIZE mais on pourrait être ailleurs ! On est hors du temps, à contre temps, loin des séjours touristiques classiques dans ce pays. 

J’apprécie, je savoure, je déguste !  Et je ne parle pas du succulent repas dans notre petit resto !  

Bref, il va falloir penser à repartir maintenant … Et puisqu’il n’y a pas de bus et bien on va faire du stop … 

A peine posés sur le côté du chemin qu’une voiture passe ( il doit y avoir 10 voitures au village autant dire qu’on a de la chance) Au volant c'est la femme du chauffeur de bus de ce matin …  

Elle nous conduit tranquillement à la route principale… Je suis assisse sur un sèche- cheveux, les bouteilles de bières calent ma fesse droite et  des clefs à molettes ma fesse gauche … 8kilomètres à 20 km/h ca suffit !  

Ce soir c’est la dernière soirée de Fred … alors pour fêter ça : HOT DOG PARTY …  

En réalité, ça fait 3 jours qu’on avale des HOT DOG sur la place du village … Il n’y a rien d’autres que les vendeurs de rue avec leur machine à HOT DOG ! 

Pour quelqu’un qui ne mange pas de viande, avaler 3 jours de suite cette espèce de saucisse … c’est assez désagréable ! 

Pour ton dernier repas Fred, on a pas pu faire mieux … 

Lamanai
Lamanai

Lamanai

Quelque part au milieu de rien !

Quelque part au milieu de rien !

Dès 6h, le lendemain nous sommes dans un bus qui nous ramène vers Belize City … Lulu s’endort dans mes bras très rapidement … Elle n’est vraiment pas du matin. Elle ne verra donc pas Fred descendre du bus dans un village proche de Belize City. 

D’ailleurs tout cela se passera très vite … On se retrouve donc à 3 en 2 secondes … Fred est sur le bord de la route et arrivera à choper un taxi pour l’aéroport rapidement. 

C’est entre filles que nous poursuivrons les vacances… Au réveil, Lulu nous fera un sketch car son papa est parti et elle voudra voir son papa pendant les 8 jours qui vont suivre.

Un soir, elle ne voudra même pas aller au lit car dans le noir elle a vu son papa… Elle est persuadée qu’il se cache derrière un arbre, ou autres choses. Elle voulait absolument qu’on marche dans la nuit noire pour le retrouver  !!!!  

La vie à 3 nanas est plutôt cool et nous allons profiter encore quelques jours  du BELIZE… 

Après notre périple dans la communauté le reste va sembler un peu plus fade. 

Nous nous retrouvons à Placencia, station balnéaire, au sud du pays. La ville est déserte hormis le café de la plage qui accueille quelques touristes ... On arrive vraiment trop hors saison … mais on va profiter d’une eau à 38 degrés parsemée d’algues sur une  plage  encore privatisée pour l’occasion. 

Les jours suivants nous permettront de regagner tranquillement le sud du Belize (franchement zone morte) puis en 30 minutes de bateau nous revenons au Guatemala. 

Placencia
Placencia
Placencia
Placencia

Placencia

C’est à Livingston que nous étudions la suite du programme … Nous profiterons du cadre paisible de cette ville pour faire le point sur ce voyage que nous sommes en train de faire.

Des lieux étonnants, des villages dignes d’un village Africain mais nous étions au Belize, des paysages naturels magnifiques… On ne s’attendait à rien de tout cela en y allant !
Jusqu’à lors le Guatemala, c’est surtout des rencontres avec des gens d’une gentillesse incroyable mais aussi l’obligation de rester sur les sentiers bien tracés pour les touristes.
Quand on a pas trop de temps et bien on a pas vraiment le choix... Les principaux sites touristiques sont facilement déservit pas le reste ! 

Au départ de Livingston, nous allons donc visiter les 7 altares…  C’est une réserve protégée accessible  en bâteau . D’ailleurs sur le bateau on a bien rigolé. Le pilote du bateau parle uniquement  espagnol. Nous sommes avec 2 suédois qui parlent Anglais. Le pilote nous demande où nous voulons aller en priorité… 

Nous comprenons la question, je la traduis en anglais pour les Suèdois. On se met d’accord mais maintenant, je fais comment pour lui dire en espagnol  au pilote???  Je n’ai pas imaginé une seule seconde que je ne parlais pas  du tout Espagnol… Bon, on se débrouille comme on peut … mais j’avoue : je me suis emballée là !!! 

 Les 7 altares, c’est une série de 7 piscines naturelles plus ou moins profondes…  La dernière, la plus belle, nous permettra de prendre un bon bain. Lulu est récompensée de ses efforts car pour arriver jusqu’à là elle a bien marché… En même temps, elle n’a pas vraiment le choix. Son papa est parti  et on ne peut pas la porter … 15kilos ca commence à faire !!

L’endroit est quasi désert, superbe, calme, au frais sous une végétation tropicale grandiose. Les roches sont glissantes très glissantes et nous progressons doucement mais surement. Heureusement des cordes nous aident à traverser ou à maintenir notre équilibre. 

Superbe endroit, nous sommes désormais prêtes à rejoindre la jungle qui borde le rio Dulce.

les 7 altares ... magnifique
les 7 altares ... magnifiqueles 7 altares ... magnifique

les 7 altares ... magnifique

On a bien failli pas y aller d’ailleurs car le bateau nous a oublié … heureusement un gars sur le bord HURLE au passage d’un bateau… Carlos s’arrête ! Il parle Français et nous conduit en même temps que les tomates, la bière (youpi Fred),le coca, les salades à la pension. 

C’est là que nous nous poserons pour 3 jours incroyables. Nous avons une mini chambre ou nous ne pouvons même pas rester debout à 2 dedans… Pas d’importance car la pièce commune en bas est immense et jonchée de fauteuils, hamacs … 

A peine arrivées que nous partons en balade dans la jungle … Va y Fred, fait péter l’anti-moustique ! Quoique doucement quand même … on va en avoir besoin  pendant 3 jours !!! 

Euh par contre, on va se perdre là ? On va où ? A droite – A gauche ? et il faut revenir par où ? Finalement on arrive à une rivière que nous franchirons tant bien que mal …  Lulu veut se baigner mais la nuit tombe et il faut repartir … Il manquerait plus qu’on se perdre dans la forêt … 

Finalement ça va, on s’en sort … et on arrive rapidement à notre case dans laquelle Fred fait la connaissance avec une jolie araignée … Non, Fred on ne va pas tuer l’araignée … On va faire avec ! Les moustiquaires devraient nous protéger cette nuit ! 

Nos journées et nos soirées  passées ici seront super agréables. Rencontres, jeux, lectures, ipad, longues discussions et repas pris en commun ! C’est vraiment chouette ! 

La journée kayak marquera la fin de notre séjour ici … Une journée extraordinaire … Un bateau nous dépose au milieu du rio en amont. 

On a environ 5h devant nous pour redescendre tranquillement au rythme de la rivière et de nos bras, au milieu d’un décor de rêve. Il fait une chaleur écrasante et Lulu veut se baigner… Mais non, ici, c’est pas possible ! On ferait comment pour remonter dans le kayak si on tombait maintenant ! 

Nous nous arrêterons pour nous balader dans la jungle à pied…mais pieds nus, c’était pas une bonne idée. 3 semaines plus tard mes pieds s’en souviennent encore… les fourmis se sont régalées.

Un autre arrêt nous permettra de nous baigner dans une eau à 40 degrés. Des sources d’eau chaude sont là dans la rivière … Dingue ! 

C’est ici également qu’un capitaine de bateau viendra nous voir pour nous dire qu’il a ramené 5 kayakistes à la pension et que ces 5 espagnols s’inquiètent pour nous. Ils  pensent que nous n’arriverons jamais au bout … C’est bien mal nous connaître ! 

On repart doucement et on arrive à destination sans problème … 

Le temps de quitter ce lieu incroyable est arrivé … Bateau + bus VIP hyper confortable et nous voici de retour à ANTIGUA après 12h de transport… Heureusement qu’il y avait des toilettes dans le bus car avec Lulu on a bien dû y aller 5 fois… 

Rio dulce Rio dulce
Rio dulce Rio dulce

Rio dulce

Antigua, nous revoilà pour une dernière journée shopping dans tes belles ruelles colorées.

Journée bien difficile pour Lulu qui est pressée de revoir son papa et va nous le faire payer ! 

Malgré tout on tourne on vire à la recherche de rhum, de café à ramener ... Fred ira d'ailleurs beaucoup mieux après un petit verre de rhum avalé à 9h du mat' ! Un regain d'énergie, non ? 

Finalement on achète pas grand chose mais je crois qu'on a définitivement fait le tour de la ville - testées les bons cafés - découvert pas mal d'arrières-cours dans ces splendides maisons - savourées de bonnes quesadillas - du délicieux guacamole ... 

 

 

 

GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !
GUATEMALA - BELIZE .... On arrive !

L'heure de regagner l'aéroport est arrivée ... Un nouveau trajet en mini-bus nous y conduit ! Ouf la circulation dans Guatemala city n'est pas trop dense et on arrive à l'heure pour enregistrer et embarquer tranquillement. 

Fred repart de son coté et Lulu et moi du nôtre ... RDV en Polynésie dans 6 mois ! 

 

A l'heure du bilan, je peux dire que nous avons passé de belles vacances à découvrir ces 2 pays. 

Le GUATEMALA me laissera cependant  un souvenir mitigé.

- J'ai aimé la gentillesse des Guatemaltéques, j'ai adoré redécouvrir la nourriture propre à l'Amérique Centrale (pas seulement celle du Guatemala), j'ai adoré Tikal et son ambiance si particulière, j'ai pris beaucoup de plaisir à vivre dans la jungle au rythme du rio.

- Mais, je n'ai pas aimé me sentir "obligé" de suivre un itinéraire prévu d'avance par les chauffeurs de bus ... La difficulté de se rendre hors des sentiers battus m'a parfois ennuyée ... car vous pouvez y aller mais il faut trouver le taxi qui ne vous assassine pas pour vous y amener, ou faire du stop. Nous n'avions pas assez de temps pour nous permettre d'en perdre trop...

 

Le BELIZE restera pour moi la VRAIE surprise. Sans doute parce que je ne m'attendais à rien et bien j'ai été surprise de tout ! 

- C'est le seul pays d'Amérique centrale où l'on parle Anglais et déjà le premier contact est vraiment différent.

- J'ai adoré vivre dans les petites communautés et découvrir la vie authentique

- J'ai apprécié le contraste énorme entre la vie de bord de mer et la vie de la campagne 

- J'ai aimé la population... discrète, aimable et accueillante.

 

Points négatifs

- Les tarifs des excursions sont méga chers mais le bus locaux très abordables donc on c'est bien débrouillés 

- Hors saison, le BELIZE est mort et bien évidemment c'était la basse saison ... Nous avons été confrontés à la fermeture de beaucoup de magasins, restaurant et endroit qui nous auraient permis de découvrir d'autres coins.

- BELIZE CITY : la ville où l'on c'est fait peur ! Un mauvais souvenir ...

 

On repart quand et où la prochaine fois ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphanie 25/06/2019 06:53

Bonjour
Je suis en train d’organiser notre futur voyage au Belize.
Tout à l’air tellement magnifique, que je ne sais pas par où commencer !
Nos centres d’intérêt sont :
- le snorkelling
- jungle : iguanes, crocodiles, jaguar…
- 1 ou 2 visites de ruines mayas
Nous avons envie de tout faire et de tout voir, mais je pense (pour éviter le stress et pouvoir profiter) qu’il vaut mieux se cantonner à 2 ou 3 lieux et, à partir de là, faire des excursions. J’ai pensé : Caye Caulker, Hopkins et Punta Gorda.
Je voudrais séjourner une semaine à Caye Caulker (pas trop long, une semaine ?) et aller sur Hol-Chan et Shark Ray Alley, sorties avec tour operator. Mais je trouve qu’ils sont très chers. Nous aimerions faire du snorkelling tous les jours. Peut-on en faire depuis les plages de Caye Caulker ? J’imagine qu’il n’y a pas de requin-baleine à partir du bord… mais que peut-on voir d’exceptionnel depuis les plages ou le split ? Ou faut-il impérativement prendre le bateau ?
J’aimerais séjourner à Hopkins pour les plages, il paraît qu’elles sont très jolies (c’est vrai ?) et aller faire du snorkelling à South Water Caye. J’ai lu des mauvais commentaires sur Hopkins (insécurité et très sale) du coup j’hésite entre Hopkins et Dangriga. Mais le problème pour aller sur les Cayes c’est encore une fois le prix exorbitant des tours operator. Y a-t-il des locaux qui possèdent des bateaux et qui pourraient nous emmener ? Au Mexique, c’est comme ça qu’on faisait et c’était très économique. Est-ce que cette pratique est répandue au Belize ?
Et enfin Punta Gorda. Toujours et encore pour faire du snorkelling : à Sapodilla Caye, Snake Caye…
De manière générale, peut-on faire du snorkelling et voir des choses exceptionnelles depuis les plages (Hopkins, Punta Gorda) ou faut-il impérativement prendre le bateau ?
Nous ne souhaitons pas perdre notre temps pour aller voir des cascades qu’on pourrait voir ailleurs (nous étions en Islande…) et préférons nous limiter aux fonds marins (requins, raies…). Mais les grottes, rivières ont l’air de valoir le coup. Par contre tout ce qui est descente en bouée ne nous intéresse pas du tout, nous préférons la nature. Que pouvez-vous nous conseiller de voir ?
Quels sites mayas nous conseillez-vous ?
Autre question importante : les déplacements. La location de voiture est hors de prix et les bus assez économiques à ce que j’ai pu comprendre. Est-ce que ce n’est pas trop galère de se déplacer en bus : attentes trop longues, liaisons trop peu fréquentes ?
Merci beaucoup pour toutes vos réponses.
Si vous avez encore des infos auxquelles je n’ai pas pensé, je suis preneuse…

Ben 15/03/2019 09:14

Belize est vraiment un pays merveilleux, j’ai aimé si beaucoup mon temps là en 2018. j’ai aussi plongée, Moitié de la Lune Caye (https://dive.site/fr/explore/site/half-moon-wall-Q1EG) est une aventure unique! J'y retournerai!
P.S.: tes photos sont magnifiques!

Ju 18/03/2019 05:44

C’est un superbe endroit... Et plus que les plages de rêve... les terres méritent vraiment que l’on y passent du temps !
Merci pour ton message

desbuards monique 31/12/2016 10:11

merci de ce merveilleux récit toujours aussi baroudeur et baroudeuses je vous embrasse très fort bonne fêtes de fin d'année

julie 31/12/2016 19:03

Et oui, les aventures continuent pour le plus grand plaisir de tous ! Bonnes fêtes.

julie 31/12/2016 19:03

Et oui, les aventures continuent pour le plus grand plaisir de tous ! Bonnes fêtes.

Marie 23/12/2016 22:32

Vraiment génial
Ta plume est toujours aussi agréable à lire et ton récit est farci d'anecdotes cocasses et instructives
J ai adore la photo de Melua toute seule devant la carte étalée sur la table cherchant .... ???

julie 31/12/2016 19:05

Baroudeuse en herbe, elle cherche le chemin ... A droite, à gauche ! Ca y est, on est perdu !